Un avenir allemand pour Bale ?

Un avenir allemand pour Bale ?©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le mardi 19 mars 2019 à 09h02

En plein renouvellement, le Bayern Munich va devoir se renforcer sur les ailes avec les fins de contrat de Franck Ribéry et Arjen Robben. En disgrâce au Real Madrid, Gareth Bale n'est pas contre un départ pour l'Allemagne.

Entre le Real madrid et Gareth Bale, les relations ont toujours été compliquées. Malgré un transfert record à l'époque (110 millions d'euros), le Gallois souffle le chaud et le froid notamment à cause de ses blessures à répétition. Le départ de Cristiano Ronaldo et Zinedine Zidane avec qui l'ambiance n'était pas au beau fixe ont laissé penser que Bale allait devenir le nouveau fer de lance madrilène. Dans le marasme du Real, l'ancien ailier de Tottenham n'a pas endossé ce costume de patron et a même trouvé le moyen de se mettre à dos les supporters du club. Comme si cela ne suffisait pas voilà que Zizou a fait son retour sur le banc du Real Madrid. Ce come-back a clairement scellé l'avenir du Gallois dans l'esprit des suiveurs des Merengue.

Bale le remplaçant parfait de Robben ?

Pourtant la semaine dernière, son agent, Jonathan Barnett, a choisi de surprendre son monde en déclarant que son client souhaite finir sa carrière dans la Capitale espagnole. Cette sortie médiatique est loin d'avoir calmer les ardeurs de certains courtisans. Si les clubs de Premier League se font les plus insistants (Manchester United, Tottenham), un nouveau cador est entré dans la course au quadruple champion d'Europe. Il s'agit du Bayern Munich qui va entamer une large revue d'effectif lors du prochain Mercato estival. Avec les départs de Franck Ribéry et Arjen Robben, le champ est libre sur les ailes du leader de Bundesliga et Bale présente le même profil que le Néerlandais. Le clan du joueur n'a d'ailleurs pas exclu cette hypothèse. « Qui ne voudrait pas du Bayern ? », a déclaré un proche du Gallois au site anglais de TeamTalk. Désireux de d'entamer une mutation également et ayant ciblé ses besoins (Hazard), le Real Madrid ne serait pas contre quelques liquidités.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.