Bundesliga - Borussia Dortmund : Axel Witsel (Tianjin Quanjian) est arrivé

Bundesliga - Borussia Dortmund : Axel Witsel (Tianjin Quanjian) est arrivé©Media365

Robert LANGER, publié le lundi 06 août 2018 à 14h40

Libéré par les Chinois de Tianjin Quanjian, le milieu de terrain récupérateur international belge Axel Witsel rejoint bel et bien le Borussia Dortmund (Bundesliga). Montant du deal : vingt millions d'euros pour un bail de quatre ans. Le Diable Rouge est ravi de revenir en Europe par la grande porte.

Suite à une période de flottement, Tianjin Quanjian a fini par accepter de libérer Axel Witsel (29 ans). Le Borussia Dortmund va bel et bien verser vingt millions d'euros pour s'attacher les services du milieu de terrain récupérateur international belge. Après avoir indiqué que cette clause libératoire avait expiré avec la fin du marché chinois, l'écurie entraînée par le Portugais Paulo Sousa a accepté de lâcher l'ancien joueur du Standard Liège, du Benfica Lisbonne et du Zenit Saint-Pétersbourg. Un bail de quatre ans attend le Diable Rouge : « Après la Coupe du Monde, mon objectif était de quitter la Chine pour revenir en Europe. Je suis très heureux et fier d'être autorisé à jouer pour le BVB. Après notre première conversation, je n'ai pas eu à réfléchir à deux fois. Pour moi, le Borussia Dortmund est l'un des meilleurs clubs du continent. Honnêtement, j'ai hâte de jouer devant 81 000 personnes ».

10 M€ par an pour le Belge Witsel avec Dortmund


Sous les ordres du Suisse Lucien Favre (ex-Nice), le nouvel entraîneur des coéquipiers de Marco Reus, Axel Witsel doit percevoir la bagatelle de dix millions d'euros par an. Il s'agit du salaire le plus important de l'écurie allemande, qui avait lancé son marché estival avec les arrivées d'Abdou Diallo (Mayence), Thomas Delaney (Werder Brême), Marius Wolf (Eintracht Francfort), Marwin Hitz (Augsbourg) et Achraf Hakimi (p.Real Madrid). Le Liégeois est arrivé lundi en Suisse, où sa nouvelle équipe est en stage, afin de boucler les derniers détails de l'opération.


Vos réactions doivent respecter nos CGU.