Bayern Munich : Le profil de Wenger repoussé

Bayern Munich : Le profil de Wenger repoussé©Media365
A lire aussi

Julien Pereira, publié le jeudi 07 novembre 2019 à 18h25

Pressenti pour succéder à Niko Kovac sur le banc du Bayern Munich, Arsène Wenger a finalement été recalé par le club bavarois.



Arsène Wenger voulait du Bayern Munich. Mais le Bayern Munich ne voulait pas d'Arsène Wenger. Cité parmi les potentiels successeurs de Niko Kovac, qui a été démis de ses fonctions dimanche dernier, au lendemain de la lourde défaite subie par le club bavarois sur le terrain de l'Eintracht Francfort (5-1), l'ancien coach d'Arsenal n'a finalement pas convaincu la direction allemande. « Arsène Wenger a personnellement appelé Karl-Heinz Rummenigge mercredi après-midi pour nous faire part de son intérêt de devenir notre nouvel entraîneur, a communiqué le club auprès de Bild. Nous apprécions beaucoup le travail qu´il a accompli à Arsenal, mais il ne fait pas partie des candidats susceptibles de devenir le nouveau technicien du Bayern. »

Au tour de Mourinho ou d'Allegri ?

La liste des candidats s'est considérablement réduite ces derniers jours. En début de semaine, Sky Deutschland avait révélé que le champion d'Allemagne avait contacté Thomas Tuchel pour prendre les commandes de l'équipe. L'actuel coach du Paris Saint-Germain a décliné la proposition, tout comme Erik ten Hag, l'entraîneur de l'Ajax Amsterdam. Peu d'informations ont fuité sur d'éventuelles candidatures de José Mourinho ou Massimiliano Allegri, deux techniciens du gratin européens à la recherche d'un nouveau défi. Lundi, le président du club, Uli Hoeness, avait assuré que son club se donnait trois semaines, soit jusqu'au 23 novembre prochain, pour trouver un entraîneur. L'actuel quatrième de Bundesliga pourrait aussi conforter Hans-Dieter Flick, coach par intérim, qui a validé la qualification du club munichois pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, grâce au succès acquis face à l'Olympiacos (2-0), mercredi. La trêve internationale devrait permettre au Bayern de trancher.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.