Ancelotti démis de ses fonctions, Sagnol assurera l'intérim

Ancelotti démis de ses fonctions, Sagnol assurera l'intérim©Media365

Julien Pereira, publié le jeudi 28 septembre 2017 à 15h58

Quelques heures après une défaite cuisante en Ligue des Champions face au Paris Saint-Germain (3-0), le Bayern Munich a décidé de se séparer de Carlo Ancelotti. Willy Sagnol récupère le poste jusqu'à nouvel ordre.

Le Paris Saint-Germain aura donc poussé Carlo Ancelotti deux fois vers la sortie. Quelques heures à peine après la claque reçue face à son ancien club en phase de groupes de Ligue des Champions (3-0), le Bayern Munich a décidé de se séparer de l'entraîneur italien. Le technicien de 58 ans paie aussi un début de saison délicat en Bundesliga et une rupture irréversible avec son vestiaire. Willy Sagnol a été nommé pour assurer l'intérim jusqu'à nouvel ordre.



C'est un nouveau coup de tonnerre dont le Bayern n'était pas coutumier. Le mois de septembre à peine bouclé, le Rekordmeister a donc décidé de licencier sur le champ l'un des entraîneurs les plus réputés de la planète, au bout d'une défaite retentissante sans être irrémédiablement pénalisante pour l'avenir européen du club aux cinq Ligue des Champions.

Mais cette raclée subie au Parc des Princes n'était peut-être que la goutte qui a fait déborder le vase, "el Mister" subissant, depuis plusieurs semaines déjà, la défiance du directeur sportif Hasan Salihamidzic et la colère de certains cadres du vestiaire, comme Arjen Robben. « Sommes-nous derrière Ancelotti ? Je ne répondrai pas à cette question », avait d'ailleurs lancé l'ailier Néerlandais, mercredi soir, après la gifle reçue au Parc.

Son président, Karl-Heinz Rummenigge, avait déjà laissé plané le doute. « C'est une défaite très douloureuse, une défaite qu'il nous faut analyser, et après laquelle il va falloir parler clairement et tirer les conséquences, parce que ce que nous avons vu, ce n'était pas le Bayern Munich »Le patron du club a eu des mots plus mesurés, ce jeudi, pour justifier sa décision, évoquant une amitié intacte avec l'Italien et espérant « un impact positif sur l'équipe pour lui permettre d'atteindre les objectifs en fin de saison. »

Et comme les grands perdants font parfois de grands gagnants, Willy Sagnol, à peine deux ans d'expérience en tant qu'entraîneur de club et ex-adjoint d'Ancelotti, a été désigné pour se charger de la succession, et ce « jusqu'à nouvel ordre. » L'ancien coach des dirigeants dispose donc d'une opportunité unique et rare chez un mastodonte du Vieux Continent. Mais Thomas Tuchel est déjà annoncé pour le remplacer.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU