Ligue Europa (Phase de groupes) : Sans défense, Nice s'incline face à la Lazio Rome

Ligue Europa (Phase de groupes) : Sans défense, Nice s'incline face à la Lazio Rome©Media365

Franck GUIDICELLI, publié le jeudi 19 octobre 2017 à 21h40

Trop fébriles en défense, les Niçois ont subi le réalisme italien de la Lazio Rome qui prend la tête du Groupe K. Pour les Aiglons, la série négative se poursuit avec une troisième défaite consécutive.

Le debrief
Match au sommet dans ce Groupe K de l'Europa League entre Nice et la Lazio Rome, vainqueurs de leurs deux premiers matchs. Pour autant le moral n'est pas le même à Rome où les Biancocelesti restent sur une belle victoire à Turin face à la Juve, alors que Nice a enchaîné une seconde défaite consécutive à Montpellier, après une première claque prise à la maison face à l'OM. Lucien Favre souhaitait donc que cette parenthèse européenne permette à son équipe de repartir vers l'avant. Pour y parvenir, le technicien suisse avait choisi d'aligner une équipe expérimentale sans Seri, Saint-Maximin et Plea. Une nouvelle chance était donnée à Sneijder de montrer qu'il n'était pas sur la Côte d'Azur juste pour profiter du soleil. Du côté romain, à noter l'absence au coup d'envoi de Ciro Immobile, pourtant en feu depuis le début de saison.

Le match est parti très rapidement avec l'ouverture du score de Balotelli sur la première occasion. Malheureusement pour Nice, dans la foulée, la Lazio Rome a égalisé sur une grosse erreur de la défense niçoise. Une égalisation qui sonne comme le symbole d'un match où Nice a largement eu la possession de balle mais a plombé son match par trop d'errements défensifs. Et il en fallait pas plus pour que le réalisme italien fasse la différence. Nice enchaîne trois défaites de suite toutes compétitions confondues, alors que la Lazio continue son très bon début de saison. Lucien Favre va devoir rapidement remobiliser ses troupes et surtout retravailler l'aspect défensif de son équipe qui n'a vraiment pas été au point ce soir. Rien de dramatique pour les Aiglons dans la course à la qualification mais le match retour à Rome s'annonce d'ores et déjà compliqué. D'ici là, les Niçois vont devoir retrouver le goût de la victoire en L1 avec la réception de Strasbourg qui précède un périlleux déplacement à Paris.
Le film du match
4eme minute (1-0)
Belle action niçoise avec Jallet qui qui s'appuie sur Walter pour un une-deux avant de centrer en retrait pour Sneijder. Le Batave centre pour la tête puissante de Balotelli qui fait mouche au ras du poteau.

5eme minute (1-1)
Sur l'engagment italien, Marlon se fait prendre sur un long ballon. Dante veut protéger le ballon pour permettre à Cardinale de le récupérer, mais le Brésilien s'écarte... et permet à Caceido de jaillir pour glisser le ballon dans le but. Quelle mésentente !

22eme minute
Lees-Melou sert Balotelli qui tente une frappe croisée. C'est trop écrasé pour inquiéter Strakosha.

37eme minute
Sur un coup-franc joué à deux, Nani allume de 25 mètres. Le ballon rebondit juste devant Cardinale puis sur le torse du goal niçois. Aucun défenseur n'est là pour dégager. Heureusement pour Nice, en embuscade, Radu frappe au-dessus.

41eme minute
Sur un coup-franc de Sneijder au second poteau, Dante remise de la tête pour Balotelli, mais c'est un défenseur romain qui parvient à dégager juste devant sa ligne de but.

47eme minute
Sur un ballon en profondeur de Sneijder, Strakoska sort mais relâche le ballon. Balotelli le récupère et frappe dans la foulée, mais c'est juste à côté.

65eme minute (1-2)
A la limite du hors-jeu, Caicedo centre en retrait pour Milinkovic-Savic qui ajuste tranquillement Cardinale.

80eme minute
Bonne frappe à ras de terre de Plea. Le goal romain relâche mais personne a suivi.

89eme minute (1-3)
Sur un corner de Luis Alberto, Milinkovic-Savic jaillit au premier poteau pour marquer de la tête.
Tops et flops

TOP 3

Double buteur, MILINKOVIC-SAVIC s'est montré très réaliste. Le Serbe a été récompense de ses efforts et surtout de la justesse de ses choix tout au long du match.

Il a été bien épaulé par CAICEDO qui a été un véritable poison sur chaque action romaine. Très intelligent dans le placement, il a en plus démontré une grande qualité technique.

WALTER a eu le mérite de jouer très juste et souvent vers l'avant. Il a bien occupé l'espace en récupérant de nombreux ballons.


FLOP 3

DANTE a vécu un match cauchemardesque. Sa responsabilité est engagée sur les trois buts italiens. A oublier.

CARDINALE a été très fébrile. Il est vrai que le gardien niçois n'a pas été aidé par ses coéquipiers, mais il n'a jamais réussi à rassurer son équipe dans ses interventions. Il est clairement en manque de confiance et chez un goal, ça se voit rapidement.

NANI n'a pas réussi à exister. Il a semblé souffrir physiquement et n'a jamais apporté de solution crédible à ses coéquipiers.
Monsieur l'arbitre au rapport
Dans un match très correct, l'arbitre écossais Craig Thomson a réalisé un sans faute.
La feuille de match
LIGUE EUROPA (3eme journée / Groupe K): NICE - LAZIO ROME : 1-3
Allianz Riviera (22 000 spectateurs environ)
Beau temps - Pelouse correcte
Arbitre : M.Thomson (ECO) (7)

Buts : Balotelli (4eme) pour Nice - Caicedo (5eme) et Milinkovic-Savic (65eme et 89eme) pour la Lazio Rome

Avertissements : N.Mendy (77eme) pour Nice - Luiz Felipe (86eme) pour la Lazio Rome

Expulsion : Aucune


Nice
Cardinale (3) - Marlon (4), Dante (cap) (2), Le Marchand (5) - Burner (5), Lees Melou (6) puis Plea (71eme), N.Mendy (5), Walter (6), Jallet (5) puis Srarfi (88eme) - Sneijder (5) - Balotelli (5)

N'ont pas participé : Benitez (g), M.Sarr, Souquet, Koziello, A.Lusamba
Entraîneur : L.Favre


Lazio Rome
Strakosha (4) - Bastos (5), Luiz Felipe (5),Radu (5) - Patric (5), Murgia (6), Di Gennaro (6) puis Luis Alberto (59eme), Milintovic-Savic (7), Lulic (5) - Nani (4) puis Immobile (59eme), Caicedo (7) puis Lucas Leiva (75eme)

N'ont pas participé : Vargic (g), de Vrij, Parolo, Crecco
Entraîneur : S.Inzaghi

Vos réactions doivent respecter nos CGU.