Ligue Europa (Phase de groupes) : L'OL concède le nul à domicile contre l'Atalanta Bergame

Ligue Europa (Phase de groupes) : L'OL concède le nul à domicile contre l'Atalanta Bergame©Media365
A lire aussi

Alessandro Pitzus, publié le jeudi 28 septembre 2017 à 23h00

Alors qu'ils avaient ouvert le score en fin de première période, les Lyonnais ont enregistré un deuxième match nul de rang en Ligue Europa face à l'Atalanta Bergame jeudi soir (1-1). Les Gones sont deuxièmes de leur groupe après le nul d'Everton contre Limassol (2-2).

Le debrief
Pour sortir de ce groupe et poursuivre leur aventure européenne en Ligue Europa, les Lyonnais vont vite devoir remporter des matchs. Ce n'est toujours pas le cas après deux rencontres. Les Lyonnais sont deuxièmes derrière les Italiens pour le moment, mais la double confrontation à venir face à Everton (tenu en échec à domicile par Limassol) en dira beaucoup plus sur la suite de l'aventure en C3 de l'Olympique Lyonnais. Les Gones ont deux points au compteur, mais ils en ont surtout perdu quatre depuis le début de la campagne. Et pourtant, comme souvent cette saison, l'OL a montré plusieurs visages en 90 minutes.

Le premier a été plutôt séduisant. Pendant 50 minutes, les hommes de Bruno Genesio ont pris le jeu à leur compte en dominant les débats. Malgré des imprécisions techniques, ils ont persévéré avant de trouver la faille dans une défense italienne qui a fait preuve d'une discipline à toute épreuve. Mais quand Nabil Fekir a déclenché la foudre en déposant son vis-à-vis sur une seule accélération pour servir Bertrand Traoré, buteur en deux temps, Lyon a pensé que la soirée allait tourner en sa faveur et faire oublier son nul désastreux à Limassol.

Mais il ne faut pas grand-chose pour faire vaciller une équipe lyonnaise toujours aussi irrégulière. Un coup-franc pas très bien tiré, un mur désuni et responsable, la soirée de l'OL a été gâchée en une fraction de seconde par une erreur grossière. C'est tout le paradoxe de cette formation depuis le duel face au PSG il y a dix jours. Elle est capable de surprendre de manière positive pendant un temps avant de faire déchanter en un éclair. Le jeudi aurait pu être moins négatif si les attaquants rhodaniens avaient trouvé le cadre. Mais ce n'est pas le point fort de ce Lyon toujours aussi difficile à cerner. Lyon a encore raté le coche.
Le film du match
16eme minute
Mariano Diaz prend sa chance de loin. La frappe du gauche de l'attaquant lyonnais est puissante, mais Berisha se détend et repousse difficilement la tentative.

23eme minute
Enorme occasion pour l'Atalanta ! A la réception d'un centre au second poteau, Hateboer manque le cadre de la tête à bout portant.

28eme minute
L'OL obtient un bon coup-franc à 25 mètres. Mariano Diaz frappe en force plein axe. Berisha dévie des deux poings.

29eme minute
Sur le corner suivant, Tete reprend de la tête. La tentative, assez anodine, vient toucher la transversale de Berisha.

45eme minute (1-0)
Quel numéro de Fekir ! Le milieu offensif lyonnais mystifie son adversaire d'un dribble et centre à destination de Traoré. L'ancien attaquant de l'Ajax reprend le ballon en première intention d'une belle talonnade. Berisha repousse une première fois, mais ne peut rien faire sur la reprise de l'attaquant lyonnais.

57eme minute (1-1)
Egalisation de l'Atalanta ! Les joueurs italiens jouent un coup-franc en deux temps. La frappe de Gomez passe entre deux joueurs dans le mur lyonnais. Lopes est battu.

69eme minute
Triple occasion pour Lyon ! Mariano Diaz bute une première fois sur la défense lyonnaise. Sur le corner qui suit, la tête de Tete est sauvée sur la ligne par Castagne. Quelques secondes plus tard, d'une frappe surpuissante, Ndombele a obligé Berisha a détourné en corner.
Tops et flops

TOP 3

Prolongé en début de semaine, Jérémy MOREL s'est montré très convaincant dans l'axe de la défense. Rugueux dans les duels, l'ancien Marseillais n'a jamais été pris à défaut, même face au vif Gomez. Les Italiens n'ont pas été dangereux 36 fois, mais le défenseur de Lyon a répondu présent aux bons moments.

Heureusement que Lucas TOUSART est présent pour mettre un peu d'ordre dans l'entrejeu. Récupérations toujours aussi propres, interceptions à gogo, caractère, le milieu des Gones s'est beaucoup dépensé et a tenté d'orienter le jeu en alertant Bertrand Traoré sur le côté droit.

Alejandro GOMEZ est l'âme de l'Atalanta. Le petit attaquant de poche argentin, au-delà de sa vivacité exceptionnelle, est un vrai combattant. Avant de marquer, il était déjà le joueur le plus dangereux pour l'OL car il ne lâche jamais rien. La réussite a fini par lui sourire.


FLOP 3

Oui, Mariano DIAZ a eu quelques occasions à se mettre sous la dent. Mais, l'ancien attaquant du Real participe trop peu au développement du jeu de son équipe. S'il marquait à chaque match, le sacrifice serait acceptable. Mais comme ce n'est pas le cas, la problématique est toujours la même. Dans la surface et sur certaines situations, il manque de lucidité et d'intelligence en voulant tirer alors qu'il n'a quasiment aucune chance de faire mal.

Après une bonne prestation contre Dijon, Houssem AOUAR n'a pas récidivé contre les Transalpins. Un peu tendre pour ce genre de confrontation, le milieu offensif formé à l'OL a manqué d'impact et n'a pas pu utiliser sa technique pour se sortir du marquage adverse dans les petits espaces. Il s'est fait museler.

L'ancien joueur de Benfica, formé à l'AC Milan, Bryan CRISTANTE n'aura passé que 45 minutes sur la pelouse du Groupama Satdium. Dépassé et inoffensif, le milieu italien a été submergé dans l'entrejeu. Gasperini l'a fait sortir prématurément pour rééquilibrer son milieu.
Monsieur l'arbitre au rapport
Ses décisions n'ont pas toujours été judicieuses et compréhensibles. La faute qui amène le but de l'Atalanta est très légère.
La feuille de match
C3 (Phase de groupes) / LYON - ATALANTA : 1-1
Groupama Stadium (40 000 spectateurs environ)
Temps doux - Pelouse excellente

Arbitre : M. Siebert (4)

Buts : B.Traoré (45eme) pour Lyon - Gomez (57eme) pour l'Atalanta

Avertissements : Tete (56eme) pour Lyon - De Roon (38eme) et Ilicic (71eme) pour l'Atalanta

Expulsion : Aucune


Lyon
Lopes (5) - Tete (5), Marcelo (6), Morel (6), F.Mendy (5) - Ndombele (5), Tousart (6) - B.Traoré (6) puis Cornet (86eme), Fekir (6), Aouar (4) puis Depay (70eme) - Mariano Diaz (4) puis Maolida (70eme)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Rafael, M.Diakhaby, Ferri
Entraîneur : B.Genesio


Atalanta Bergame
Berisha (6) - Masiello (5), Caldara (6), Palomino (5) - Hateboer (4), Cristante (3) puis Castagne (45eme, (3)), De Roon (5), Freuler (5), Spinazzola (5) - Petagna (4), A.Gomez (6)

N'ont pas participé : Gollini (g), Gosens, Cornelius, Kurtic, Mancini
Entraîneur : G P.Gasperini

 
14 commentaires - Ligue Europa (Phase de groupes) : L'OL concède le nul à domicile contre l'Atalanta Bergame
  • j'ai vu les décisions plus graves dimanche pour bordeaux Nantes sans que cela dégénére

  • comment avec ce milieu completement incapable de construire du jeu ,Genesio peut-il s'enteter a ne pas faire jouer des milieux joueyrs plutot que des !!bourins ,il a sur la touche une partie du milieu qui plaisait tant (grenier,ferry etc...) mais apparement ils ne font plus partie de l'effectif ou alors tres peu (grenier 3 mn l'autre jour ) je pense qu'il est temps pour Genesio d'aller voir ailleurs

  • Il fallait choisir, c'était le nouveau stade ou une bonne équipe.
    Aulas a choisi, maintenant il a un beau stade des lumières avec une équipe de chèvre en plein brouillard

  • Une équipe de bras cassées,avec un entraineur qui n'en est pas un et un président grande gueule qui préfère gérer le PSG que son groupe.
    Génésio un brouteur de pelouse.

  • Aulas ne serait donc pas rentrer dans le vestiaire de l'arbitre ? diantre, fichtre, morbleu il nous avait habitué à mieux en matière de pression sur les directeurs de jeu .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]