Ligue Europa : Méconnaissable à Arsenal, Rennes prend la porte

Ligue Europa : Méconnaissable à Arsenal, Rennes prend la porte©Media365

Arthur Merle, publié le jeudi 14 mars 2019 à 23h10

Rennes s'est nettement incliné sur la pelouse d'Arsenal (3-0) jeudi soir, en huitièmes de finale retour de la Ligue Europa. Inoffensifs, les Bretons n'ont presque jamais inquiété des Gunners efficaces à défaut d'être brillants.

Le debrief
Mais où était passé le Rennes du Benito Villamarin ? Le Rennes qui avait renversé Arsenal (3-1) il y a une semaine, porté par sa fougue et ses nombreux talents offensifs ? Jeudi soir, en huitièmes de finale retour de la Ligue Europa, le club breton a laissé les Gunners combler leur retard du match aller - et même plus (3-0) - sans réagir ou presque. Paralysés par l'événement, les Rouge et Noir ont craqué dans un premier quart d'heure cauchemardesque et ont été contraints de courir après le score durant presque toute la rencontre. En face, la formation d'Unai Emery a géré avec expérience et efficacité, sans livrer le plus grand match de sa saison. Pour la première fois depuis la saison 1970-71, il y aura six clubs anglais en quarts de finale de coupes d'Europe. Pour la première fois depuis neuf fans, il n'y aura aucun club français...

Si Rennes s'est retrouvé tête basse aussi rapidement dans la rencontre, c'est d'abord par sa faute. La formation de Julien Stéphan s'est montré beaucoup trop passive face à Maitland-Niles, Ramsey et Aubameyang sur l'ouverture du score, avant de s'arrêter complètement sur le but du break, se concentrant sur un Kolasinac hors-jeu en oubliant un Aubameyang... qui semblait aussi hors-jeu, comme sur son deuxième but. Encore une fois, les décisions arbitrales ont été défavorables à un club français. Mais encore une fois, il est impossible de faire une fixette sur cet argument tant les regrets sont ailleurs. Car à l'exception de quelques individualités, dont évidemment l'attaquant gabonais, les Gunners n'ont pas livré un grand match jeudi.

C'est simple : en se lâchant, le SRFC aurait à coup sûr posé de gros problèmes à son adversaire. Mais la pression était visiblement trop forte pour Sarr, Bourigeaud et tant d'autres, absolument invisibles sur la pelouse de l'Emirates. Niang, lui, a plutôt bien utilisé les rares ballons qu'il a pu négocier et aurait même pu tout relancer si le poteau n'en avait pas décidé autrement au retour des vestiaires. Mais deux tirs cadrés en 90 minutes, c'est évidemment insuffisant dans une telle rencontre, bien qu'Arsenal ait marqué trois fois sur quatre tentatives cadrées. Plus qu'une question de chiffres, c'est dans la manière d'aborder cette rencontre que Rennes a eu tout faux.
Le film du match
5eme minute (1-0)
But d'Arsenal ! Dans la foulée d'une première occasion pour Lacazette, les Gunners attaquent à droite. Ramsey est servi dans la surface et centre au premier poteau pour Aubameyang, qui devance De Silva et ouvre le score.

15eme minute (2-0)
Les Gunners font le break ! Côté gauche, Aubameyang sert Ramsey, qui remet en une touche dans la surface. Kolasinac, hors-jeu, s'efface, et la défense rennaise s'arrête. Mais Le Gabonais, à la limite lui aussi, a continué sa course et centre au second poteau, où Maitland-Niles marque de la tête.

39eme minute
Özil porte le ballon à droite et trouve Lacazette entre les centraux rennais. L'ancien Lyonnais remise en une touche pour Ramsey, dont la frappe instantanée est captée par Koubek.

47eme minute
Grenier gratte un ballon dans les pieds de Mustafi et sert Niang aux 20 mètres, dont la frappe du droit légèrement déviée vient heurter le poteau droit de Cech !

50eme minute
Aubameyang est lancé dans le dos de Mexer et devance la sortie hasardeuse de Koubek côte droit. Mais le portier rennais se replace bien pour capter le centre du Gabonais.

61eme minute
Après un très bon travail de conservation, Niang décale parfaitement Sarr dans la surface qui, dans une excellente position, tarde trop et est contré par Kolasinac.

71eme minute
Arsenal combine devant une défense rennaise complètement passive et Iwobi est trouvé dans la surface. Sa frappe croisée du gauche passe de très peu à côté.

72eme minute (3-0)
Et de trois pour Arsenal. Mkhitaryan fait circuler le ballon autour de la surface et Kolasinac finit par être décalé à gauche. Son centre tendu est coupé devant le but ouvert par Aubameyang, qui semblait encore très légèrement hors-jeu.

83eme minute
Dans la foulée d'une belle occasion devant Koubek, Aubameyang se rate totalement aux six mètres, sur un service de Ramsey. Le Gabonais était complètement seul.

96eme minute
Sur un ultime centre mal dégagé, Sarr reprend de demi-volée du gauche aux 16 mètres, mais sa tentative est trop écrasée.
Tops et flops

TOP 3

Double buteur et passeur décisif, AUBAMEYANG a été dans tous les bons coups des Gunners. Le Gabonais a parfois gêné les défenseurs rennais par ses appels en profondeur, mais a surtout fait parler un sens du placement impeccable.

Passeur décisif sur l'ouverture du score, RAMSEY aurait pu offrir le but du 4-0 à Aubameyang, si ce dernier ne s'était pas complètement raté aux six mètres. Le Gallois a affiché une grosse activité dans l'entrejeu, se montrant juste près de la surface adverse et actif à la récupération.

Impliqué sur le premier but en prenant le meilleur sur Bensebaini, MAITLAND-NILES a ensuite inscrit le but du break. Mais le joueur de 21 ans a surtout brillé par son activité dans le couloir droit, particulièrement en première période, où il a effectué beaucoup de courses et montré l'exemple dans l'investissement défensif.


FLOP 3

Homme fort du beau parcours européen rennais, SARR est passé totalement au travers à Londres. Invisible durant la majeure partie de la rencontre, l'international sénégalais a trop tergiversé sur sa seule (énorme) occasion. Une grande déception.

Que ce soit sur le côté gauche ou au moment de son replacement dans l'axe, BOURIGEAUD s'est lui aussi montré beaucoup, beaucoup trop neutre. Le numéro 14 n'a rien apporté offensivement et a récupéré un petit ballon. Evidemment très insuffisant dans ce genre de rencontres.

Complètement à l'arrêt, comme plusieurs de ses coéquipiers, sur le but de Maitland-Niles venu de son côté, TRAORÉ a encore été impuissant lorsque Kolasinac a servi le Gabonais pour le troisième but. Le latéral rennais a également perdu beaucoup trop de ballons, qui ont gâché ses rares accélérations.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Treimanis a accordé deux buts très limites à Arsenal, pour deux positions, semble-t-il, de hors jeu. S'il ne disposait pas du VAR et qu'il était très difficile de juger en temps réel, l'arbitre de la rencontre a également oublié de siffler plusieurs fautes pour les Rennais en première période.
La feuille de match
Ligue Europa (8eme retour) / ARSENAL - RENNES : 3-0
Emirates Stadium ( 58 000 personnes environ)
Temps agréable - Pelouse excellente
Arbitre : M.Treimanis (4)

Buts : Aubameyang (5eme, 72eme), Maitland-Niles (15eme) pour Arsenal

Avertissements : Lacazette (31eme), Aubameyang (75eme), Mkhitaryan (77eme) pour Arsenal - Mexer (18eme), Grenier (55eme) pour Rennes

Expulsion : Aucune


Arsenal
Cech (5) - Mustafi (6), Koscielny (cap)(6), Monreal (6) - Maitland-Niles (6), Ramsey (7) puis Torreira (87eme), Xhaka (6), Kolasinac (6) - Özil (5) puis Mkhitaryan (69eme) - Lacazette (4) puis Iwobi (70eme), Aubameyang (8)

N'ont pas participé : Leno (g), D.Suarez, Guendouzi, Nketiah
Entraîneur : U.Emery


Rennes
Koubek (4) - H.Traoré (3), Da Silva (4), Mexer (4), Bensebaini (4) - I.Sarr (2), André (cap) (4) puis Léa-Siliki (79eme), Grenier (4) puis Hunou (70eme), Bourigeaud (2) - Ben Arfa (4) - Niang (5)

N'ont pas participé : L.Badiashile (g), Zeffane, S.Doumbia, Del Castillo, Gelin
Entraîneur : J.Stéphan

Vos réactions doivent respecter nos CGU.