Ligue Europa (J5) : Monaco qualifié en huitièmes

Ligue Europa (J5) : Monaco qualifié en huitièmes©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le jeudi 25 novembre 2021 à 22h53

L'AS Monaco réussit le coup parfait jeudi soir, grâce à sa victoire devant la Real Sociedad (2-1) pour le compte de la cinquième et avant-dernière journée de Ligue Europa.



Recalé aux portes de la Ligue des Champions, l'AS Monaco s'offrira un printemps européen dans sa petite sœur. Ce n'est pas le même prestige, mais cela peut devenir une vraie ambition. Car le club de la Principauté va brillamment conclure ce premier tour à la première place de sa poule. Opposée à une équipe de la Real Sociedad talentueuse et imprévisible, la bande à Niko Kovac a montré une grande force de caractère pour venir à bout de la formation basque. Ce visage, déjà aperçu cette saison sur la scène européenne, pourrait la mener loin.

Monaco n'a rien lâché

Ce rapport de force indécis et agréable a tenu toutes ses promesses, avec une belle opposition de styles. Là où la Sociedad tentait de tenir le ballon pour construire patiemment ses attaques, l'ASM cherchait la verticalité pour piquer à la récupération. Ce mode opératoire lui a plutôt bien réussi. Après des premières alertes de Ben Yedder (7e) et Volland (11e), les Monégasques sont parvenus à débloquer la situation grâce au même Volland, précis à la conclusion d'un joli jeu en triangle amorcé par Golovin et relayé par Ben Yedder (1-0, 28e).

Dans cette première période complètement folle, les Espagnols sont restés menaçants. Januzaj a fait passer un premier frisson, avant de servir le percutant Isak pour le but de l'égalisation (1-1, 35e). Piquée au vif, l'ASM s'est alors révoltée dans la foulée. Sur un coup-franc excentré bien botté par Diop, Badiashile a trouvé Fofana d'une remise parfaite pour la tête imparable du milieu de terrain (2-1, 37e).



Dans ce contexte, les hommes de Kovac, entre deux eaux, devaient s'atteler à gérer leur avantage tant bien que mal, tout en essayant de porter l'estocade. Nübel est apparu fébrile sur plusieurs actions, sans conséquence (42e, 49e), tandis qu'Isak, encore, a continué à semer le trouble dans la défense monégasque (60e). Mais les locaux auraient aussi pu accroître leur avantage, avec quelques situations chaudes dans la dernière demi-heure, à l'instar de Volland (87e). Surtout, l'ASM est parvenu à conserver son bien précieux en dépit de l'expulsion de Fofana dans une fin de match électrique (89e). Monaco composte son ticket pour les huitièmes au terme d'un match princier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.