Ligue Europa (J5) : L'OM domine l'Ajax Amsterdam et assure les 16èmes de finale

Ligue Europa (J5) : L'OM domine l'Ajax Amsterdam et assure les 16èmes de finale ©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 30 novembre 2023 à 22h57

Vainqueur face à l'Ajax Amsterdam (4-3), l'OM s'est assuré, dans la douleur, de disputer au moins les barrages de la compétition. Les joueurs de Gennaro Gattuso pourront se contenter d'un nul à Brighton le 14 décembre afin de se qualifier directement en 8èmes de finale.


L'OM est assuré de jouer les barrages de la Ligue Europa. Mais c'est bien sûr la première place du groupe B, qui se jouera lors d'une finale à Brighton le 14 décembre prochain, qui intéresse un club phocéen passé par toutes les émotions. Ce jeudi soir, les joueurs de Gennaro Gattuso, qui avait haussé le ton en conférence de presse, ont entamé du bon pied la rencontre contre un Ajax Amsterdam en nets progrès ces dernières semaines. Dès la 9ème minute, à la suite d'une poussette de Hato dans la surface sur Sarr, un penalty a été accordé aux locaux. Sans trembler, Pierre-Emerick Aubameyang a transformé le penalty en prenant à contre-pied le portier de l'Ajax (1-0, 9ème) mais cet avantage a été court car, dans la foulée, les visiteurs sont parvenus à égaliser grâce à une superbe action collective conclue par Brian Bobbey (1-1, 10ème).

Un triplé dont un bijou pour Aubameyang

Comme lors du match aller (3-3), les actions se sont multipliées dans une rencontre sans temps morts. C'est à la suite d'un corner bien tiré par Jonathan Clauss que Chancel Mbemba s'est propulsé dans les airs pour marquer de la tête et donc redonner l'avantage à l'OM (2-1, 26ème). Une nouvelle fois, Marseille n'a été devant que durant quelques minutes car, à la 30ème minute, Brian Brobbey, situé dos au but dans la surface, a pivoté puis tromper Pau Lopez pour la seconde fois (2-2, 30ème). A la pause, le score de ce match était donc de 2-2, ce qui plaçait alors l'OM en seconde position du groupe en raison du succès de Brighton contre l'AEK Athènes (0-1). Au retour des vestiaires, le décrié Aubameyang a remis l'OM devant d'un ciseau acrobatique merveilleux sur un centre d'Harit (3-2, 47ème). Sa joie, intérieure et avec un regard noir vers le public, disait alors beaucoup de son émotion du moment. 

La finale pour les 8èmes de finale contre Brighton

Le match a ensuite basculé avec l'expulsion, vraiment logique de Berghuis, auteur d'un tacle très appuyé sur Correa, blessé et remplacé après coup (62ème). En supériorité numérique, le club phocéen n'a pourtant pas généré autant d'occasions qu'attendues et le pire est arrivé car alors que la victoire se dessinait, Akpom a égalisé (3-3, 79ème) mais un coup de pouce a aidé Marseille avec une mauvaise sortie manquée de Ramaj qui a raté sa prise de balle sur un ballon sortant et concédé un penalty avec une faute sur Sarr. Au point de penalty, Aubameyang n'a pas tremblé pour s'offrir un triplé et offrir la victoire à son équipe (4-3, 90ème+3). Avec un point d'avance sur Brighton, l'OM, assuré de disputer les 16èmes de finale, pourra se qualifier directement en 8èmes si il ne perd pas contre les joueurs de Roberto De Zerbi, le 14 décembre prochain en Angleterre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.