Ligue Europa - Groupe K : Rennes s'impose au bout du suspense contre Jablonec !

Ligue Europa - Groupe K : Rennes s'impose au bout du suspense contre Jablonec !©Media365

Vincent DEGREMONT, publié le jeudi 20 septembre 2018 à 21h15

Face à la formation la plus faible du groupe K, les Rennais ont lancé leur campagne européenne par un succès difficile, mais précieux. Un premier pas sur la route de la qualification visée par Sabri Lamouchi.

Le debrief
« On se doit de jouer ce premier match pour le gagner et les autres pour essayer de nous qualifier. Une victoire et une qualification nous permettraient de rentrer un petit peu dans l'histoire du club ». L'entraîneur du Stade Rennais se montrait ambitieux avant la réception du troisième du dernier championnat tchèque, attendu comme ayant un niveau de Ligue 2. Si les visiteurs étaient physiquement et techniquement inférieurs, les Bretons, peut-être inhibés par l'enjeu d'une première rencontre de Coupe d'Europe, leur ont d'abord laissé les intentions, ne parvenant pas à organiser des attaques placées. C'est pourquoi, lorsqu'à la 30eme, I.Sarr, remuant mais esseulé, a débloqué la situation d'un exploit, Sabri Lamouchi pensait bien que ses protégés avaient fait le plus dur.

Les Rennais se repositionnait en effet plus bas au retour des vestiaires, laissant les visiteurs dominer infructueusement. Hélas, si le FKJ n'avait pas les moyens de revenir dans le jeu, un coup-franc concédé sur une faute inutile et agressive du capitaine Benjamin André permettait à Travnik d'égaliser en se jouant d'un Koubek fautif. Le tacticien rennais réagissait alors en rendant son dispositif plus offensif, la sentinelle Gelin cédant notamment sa place à Hatem Ben Arfa. Mais le milieu et l'attaque manquaient toujours de liant, et Jablonec pensait tenir son exploit. Il ne restait que trois minutes de temps additionnel à jouer, et un corner à suivre botté par Grenier. Et Holes commettait l'irréparable sur Siebatcheu dans la surface, permettant au maestro placardisé par Unai Emery d'offrir les trois points à son nouveau club. Les Bretons peuvent être heureux mais pas confiants après ce premier match de phase de groupe depuis 2011/2012. Il faudra davantage d'allant collectif lors du prochain déplacement lointain et forcément compliqué à Astana.

Intrinsèquement limitée, mais valeureuse et très bien organisée, la formation de Petr Rada a donné bien du fil à retordre à son hôte. Mis à part les arabesques d'I.Sarr, les visiteurs ont bien fermé la boutique derrière, et su se donner de l'air lorsqu'ils avaient la possession. Une merveille de coup-franc de l'astucieux Travnik a failli leur offrir un beau résultat à l'extérieur. Pas payés de leurs efforts, les coéquipiers de l'expérimenté capitaine Hübschman seront déjà dans l'obligation de prendre des points lors de la deuxième journée : ils accueilleront le Dynamo Kiev, favori de la poule.
Le film du match
10eme minute
Trouvé par H.Traoré, I.Sarr tricote contre Hanousek et centre en retrait à contre-temps. Aux 12 mètres, Del Castillo met l'intérieur du droit en déséquilibre, et sa tentative est trop croisée..

23eme minute
Après une percée de Sarr, Grenier trouve une passe lumineuse dans la surface, décalant André face à Hruby dans le dos d'Hanousek. Le capitaine se complique la vie en voulant remiser d'une talonnade alors qu'il aurait dû prendre sa chance.

30eme minute (1-0)
Face à Holes côté droit, I.Sarr décide de percuter vers l'axe et sollicite la remise à Benjamin André, à l'entrée de la surface dos au but. Le ballon revient à mi-hauteur, et le Sénégalais, de 22 mètres, place une volée du droit sublime qui finit dans la lunette opposée ! Im-pa-rable !

54eme minute (1-1)
Alors qu'il est excentré sur la droite de la surface, Travnik choisit de passer par le côté fermé, en enroulant pour éviter le mur à deux formé de Benjamin André et Clément Grenier. Mal placé, ayant anticipé un centre, Koubek ne peut que voir filer le ballon dans son soupirail !

75eme minute
Suite à un centre de Bensebaini repoussé par Holes, André prend sa chance en première intention du droit de 23 mètres plein axe. Hruby se détend sur sa droite pour sortir la balle de son petit filet !

79eme minute
Sur un centre lointain et plongeant venu de la droite et de Pozavanec, Chramosta a été abandonné par H.Traoré et Da Silva. L'attaquant reprend d'une tête lobée qui file au-dessus de Koubek et lèche le montant opposé !

90+1eme minute (2-1)
Rennes obtient un penalty après une faute grossière de Holes, qui a ceinturé Siebatcheu dans la surface, empêchant ainsi l'attaquant de reprendre de la tête un corner de Grenier. Avec autorité, Ben Arfa pose le ballon convoité par Bourigeaud sur le petit rond blanc et laisse partir Hruby sur la gauche avant d'ouvrir le pied avec beaucoup de sang-froid sur la droite !
Tops et flops

TOP 3

I.SARR est sorti rincé. Durant 75 minutes, le Sénégalais a provoqué, enrhumant Hanousek et Holes qui n'ont pris que du vent dans leurs couloirs. Véloce dans les grands espaces, vivace dans les petits, l'ailier rennais a été le seul titulaire à tailler des brèches dans la défense tchèque. Surprenant même ses partenaires, qui ne lui ont pas apporté assez de soutien dans le bon tempo, l'ancien du FC Metz s'est dit qu'on n'était jamais mieux servi que par soi-même à la demi-heure de jeu, ouvrant le score d'un magnifique coup de canon.

Entre les errements de Da Silva et la fébrilité de Koubek, MEXER a mis de l'ordre dans la défense, à coups de tacles glissés salvateurs et de dégagements sous la pression. Jamais pris en défaut par Dolezal et Chramosta, il a dégagé beaucoup d'assurance, surtout lorsque ses partenaires ont semblé contaminés par la fébrilité d'un rendez-vous européen. Précieux.

Il ne s'en est fallu que de trois minutes pour que TRAVNIK offre à Jablonec un point inespéré sur le papier. Alors qu'André venait d'offrir sur un excès d'agressivité un coup-franc inespéré à la formation tchèque, le milieu de 24 ans a observé en vieux brisquard le mauvais placement de Koubek et le peu de densité du mur proposé par le portier rennais. D'un coup de patte de génie, il a ensuite contourné Grenier pour trouver le petit filet. Intelligent durant les 90 minutes pour mettre la balle au sol et faire remonter ses coéquipiers.


FLOP 3

KOUBEK pourra remercier Siebatcheu et Ben Arfa pour le but vainqueur sur le gong ! Le portier tchèque a involontaire montré ouvert la porte de son soupirail à Travnik, alors que le FKJ n'avait jusque-là pas eu les moyens de se montrer dangereux. Quelques minutes plus tard, il est sorti à la pêche sur une longue ouverture, ratant sa tête devant Chramosta. Heureusement, Mexer veillait.

Si I.Sarr a mis le feu sur son aile, DEL CASTILLO, son pendant de l'autre côté, a été très peu en vue. Alors que les défenseurs de Petr Rada étaient friables, l'ancien du Nîmes Olympique n'a pas suffisamment pris la profondeur, percuté, et alimenté Siebatcheu. Lamouchi a sorti l'international espoir après une heure décevante. M.Niang, volontaire mais trop individuel, s'est davantage mis en évidence.

Finalement, ce n'est pas Koubek mais HOLES qui coûte le résultat à son équipe. Dévoré par I.Sarr dès que le Sénégalais venait dans sa zone, le latéral a offert le penalty de la gagne dans le money-time aux Rennais, alors que ses derniers ne semblaient pas avoir la solution pour forcer le coffre-fort mis en place par les visiteurs. Aussi grossière qu'évidente, sa faute ne laissait pas le choix à l'arbitre.
Monsieur l'arbitre au rapport
M. Nilsen a tenu les débats avec beaucoup de justesse. Chaque faute sifflée était avérée. Psychologue, il a mis la main à la poche dans les 20 dernières minutes, à mesure que la nervosité et le vice gagnaient les protagonistes. L'officiel norvégien a pris ses responsabilités sans tergiverser lors du coup-franc amenant l'égalisation du FKJ et du penalty offrant la victoire au Stade Rennais.
La feuille de match
Europa League (1ère journée groupe K) : RENNES - JABLONEC : 2-1
Roazhon Park (12 000 spectateurs environ)
Temps doux - Pelouse de qualité
Arbitre : M.Nilsen (8)

Buts : I.Sarr (30eme) et Ben Arfa (sp, 90+1) pour Rennes, Travnik (54eme) pour Jablonec

Avertissements : B.André (83eme) pour Rennes, Jovovic (69eme), Povazanec (70eme) et Holes (90eme) pour Jablonec

Expulsion : Aucune


Rennes
Koubek (3) - H.Traoré (4), Mexer (6), D.Da Silva (5), Bensebaini (5) - Grenier (5), Gélin (4) puis Ben Arfa (65eme), B.André (cap) (4) - Del Castillo (4) puis M.Niang (61eme), Siebatcheu (4), I.Sarr (7) puis Bourigeaud (75eme)

N'ont pas participé : A.Diallo (g), Zeffane, Léa-Siliki, Poha
Entraîneur : S.Lamouchi


Jablonec
Hruby (4) - Holes (3), Hovorka (4), Lischka (4), Hanousek (4) - Hübschman (cap) (5) - Masopust (4) puis Kubista (77eme), Travnik (6), Povazanec (4), Jovovic (4) puis Brecka (88eme) - Dolezal (4) puis Chramosta (45eme) (4)

N'ont pas participé : Hanus (g), Ikaunieks, Acosta, Jankovic
Entraîneur : P.Rada

Vos réactions doivent respecter nos CGU.