Ligue Europa (Groupe C) : Bordeaux s'impose à Copenhague mais termine troisième

Ligue Europa (Groupe C) : Bordeaux s'impose à Copenhague mais termine troisième©Media365

Arthur Merle, publié le jeudi 13 décembre 2018 à 23h19

Les Girondins de Bordeaux se sont imposés sur la pelouse de Copenhague (0-1) jeudi soir, lors de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Un succès insuffisant pour se qualifier pour les 16emes de finale puisque dans le même temps, le Zenit Saint-Pétersbourg s'est incliné face au Slavia Prague (2-0).

Le debrief
Au final, Bordeaux n'a jamais vraiment eu l'occasion d'y croire. Si la Madjer de Jimmy Briand a permis aux Girondins de terminer leur parcours européen sur une bonne note, le club au scapulaire n'avait qu'une partie de son destin entre ses mains. Dans l'autre rencontre du groupe C, le Slavia Prague a fait le break avant la pause contre le Zenit Saint-Pétersbourg (2-0), et réduit presque à néant les espoirs bordelais assez tôt dans la soirée. La formation d'Eric Bedouet avait besoin d'une victoire russe, et a finalement dû se faire à l'idée assez rapidement : cette année ne serait pas la bonne. Dans le jeu, d'ailleurs, les visiteurs ont longtemps donné l'impression qu'ils ne pourraient pas remplir leur part du contrat. Le trio de Préville - Cornelius - Briand a été incapable de combiner en première période et la première frappe girondine est intervenue à la 53eme minute de jeu.

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les coéquipiers de Pablo - très bon aux côtés de Koundé jeudi soir - ont affiché un bien meilleur visage lorsque Kamano et Karamoh sont entrés en jeu. Ce dernier a déposé son vis-à-vis pour aller servir Briand sur un plateau sur l'ouverture du score. Un petit hold-up étant donné la domination danoise depuis le début de rencontre, à l'image d'un Falk maître dans l'entrejeu . Copenhague a touché deux fois les montants de Costil, mais ne s'en mordra pas les doigts puisqu'il dépendait également d'un faux pas du Slavia Prague. Une victoire d'un côté, et une défaite de l'autre, qui sont donc sans conséquences. Si ce n'est que les Girondins pourront nourrir quelques regrets en se remémorant leur phase aller...
Le film du match
5eme minute
Servi en retrait par Plasil, de Préville tente sa chance du droit. Le ballon est dévié par Briand et manque de peu de tromper le portier adverse. Un hors-jeu est finalement signalé.

45eme+1 minute
Sur un centre d'Ankersen, Sotiriou remet en retrait de la tête et N'Doye reprend de demi-volée. Sa frappe puissante vient s'écraser sur le poteau droit de Costil.

64eme
Sur un ballon perdu par Otavio, Sotiriou se présente dans la surface, voit N'Doye glisser devant lui en crochetant du droit, puis frappe du gauche. Il faut un retour salvateur de Pablo pour détourner en corner.

71eme
A l'entrée de la surface, légèrement excentré à droite, Skov enroule une frappe du gauche à ras de terre qui vient heurter le montant droit de Costil.

73eme minute (0-1)
But pour Bordeaux ! Karamoh dépose un Bengtsson entré en jeu quelques minutes auparavant et adresse un centre à ras de terre au premier poteau, que Briand vient couper d'une belle Madjer !

92eme
Sur une frappe du gauche de Thomsen, Costil se couche bien sur sa gauche. Skov a suivi mais négocie mal le ballon dans un angle fermé.
Tops et flops

TOP 3

Inusable, Rasmus FALK JENSEN a été omniprésent du coup d'envoi à sa sortie. Le milieu de terrain danois, associé à un bon Zeka, a été à l'origine de la domination des locaux durant la première heure de jeu. Il s'est projeté régulièrement pour se proposer entre les lignes et dans la surface, a obtenu des fautes, et a réussi presque toutes ses passes.

PABLO a livré une grosse performance aux côtés d'un Koundé lui aussi dans un bon soir. Le Brésilien a gagné énormément de duels et a sauvé les Girondins de deux tacles salvateurs, un dans chaque mi-temps.

Pas flamboyant dans le jeu, Jimmy BRIAND a cependant réalisé un précieux travail de l'ombre en faisant le boulot défensivement. Puis l'ancien Lyonnais est petit à petit monté en puissance jusqu'à ouvrir le score d'un superbe geste. Rien que pour sa Madjer, il méritait d'être mis en avant.


FLOP 3

De retour dans son jardin à Copenhague, Andreas CORNELIUS n'a certainement pas livré la performance dont il rêvait. Le Danois a touché peu de ballons, manqué beaucoup de passes et quelques contrôles. Le tout en ne se créant pas la moindre occasion. Une soirée à oublier.

Entré en jeu après seulement quelques minutes, Sotirios PAPAGIANNOPOULOS a été en difficultés tout au long de la rencontre. D'abord proche d'inscrire un but contre son camp, il a ensuite fait une faute grossière sur Briand qui aurait dû être sanctionnée d'un penalty. Quelques secondes plus tard, il perdait son duel devant l'attaquant français sur l'ouverture du score.

Robert SKOV aurait pu ouvrir le score si le poteau droit de Costil n'en avait pas décidé autrement. Mais au-delà de ce brin de malchance, le milieu droit danois a affiché trop de déchet, en présentant l'un des pourcentages de passes réussies les plus faibles de la rencontre. Il a également été pris bêtement au piège du hors-jeu, et ce à plusieurs reprises.
Monsieur l'arbitre au rapport
Monsieur Gocek a sorti des cartons beaucoup trop vite dans cette rencontre. En deuxième période, il aurait dû accorder un penalty à Jimmy Briand. Heureusement pour les Girondins, l'ancien Lyonnais a ouvert le score dans la foulée.
La feuille de match
LIGUE EUROPA (Groupe C) / COPENHAGUE - BORDEAUX : 0-1
Parken Stadium (28 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse en mauvais état
Arbitre : M.Gocek (TUR)(4)

Buts : Briand (73eme) pour Bordeaux

Avertissements : Skov (22eme), Falk (29eme) pour Copenhague - Briand (25eme) pour Bordeaux

Expulsion : Aucune


Copenhague
Andersen (4) - Ankersen (5), Vavro (5), Bjelland (non noté) puis Papagiannopoulos (58eme, 3), Boilesen (5) puis Bengtsson (62eme) - Skov (4), Falk Jensen (7) puis Gregus (73eme), Zeca (cap) (6), Thomsen (4) - Sotiriou (4), N'Doye (5)

N'ont pas participé : Joronen (g), Kvist, Wind, Holse
Entraîneur : S.Solbakken


Bordeaux
Costil (cap) (6) - Sabaly (5), Pablo (7), Koundé (6), Poundjé (5) - Plasil (5), Otavio (5), Lerager (4) - Briand (6), Cornelius (3) puis Karamoh (60eme), de Préville (4) puis Kamano (61eme)

N'ont pas participé : Poussin (g), Palencia, Kalu, Jovanovic, Tchouameni
Entraîneur : E.Bedouet

Vos réactions doivent respecter nos CGU.