Ligue Europa (16eme de finale retour) : Sans trembler, Lyon s'impose à Villarreal et décroche son ticket pour les huitièmes

Ligue Europa (16eme de finale retour) : Sans trembler, Lyon s'impose à Villarreal et décroche son ticket pour les huitièmes©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le jeudi 22 février 2018 à 21h05

Pas assez mis sous pression pour être réellement inquiété, l'OL s'est imposé en fin de match sur la pelouse de Villarreal (0-1) jeudi soir, après son succès 3-1 à l'aller. Les Rhodaniens respirent et verront les huitièmes de finale de la Ligue Europa.

Le debriefLyon pouvait légitimement s'attendre, jeudi soir, à une véritable fournaise au stade de la Ceramica, comme il l'avait vécu lors de son déplacement sur a pelouse du Besiktas la saison dernière, en quart de finale retour de Ligue Europa. Il n'en a rien été. C'est une ambiance très calme qui a accueilli puis accompagné les 22 acteurs de la rencontre, malgré une « remontada » de deux buts comme objectif pour Villarreal. Un constat transposable sur le terrain, où la pression des locaux en première mi-temps s'est résumée à de l'agacement, des protestations systématiques, et de nombreuses fautes. Pour le reste, rien de plus que des phases de possession alternées dans un rythme assez calme. Au moment de rejoindre les vestiaires, seule une frappe de Trigueros avait fait passer quelques frissons dans la défense rhodanienne.Remplaçant surprise, Castillejo est entré dès la mi-temps pour redynamiser le jeu d'une équipe presque endormie. Et qui a fini par se réveiller. Beaucoup plus agressifs sur le porteur du ballon, les joueurs de Calleja ont pressé plus haut à la reprise, mettant de suite le feu sur le but de Lopes. Mais ont inévitablement laissé des espaces dans leur dos, dont Memphis aurait pu profiter s'il avait été plus incisif devant le but ouvert, tout comme Bertrand Traoré s'il s'était montré plus altruiste. L'intensité aperçue au début du second acte s'est cependant rapidement transformée en rythme assez saccadé, encore plus dans une fin de match que Villarreal n'a jamais su emballer. Les hommes de Genesio ont longtemps manqué de réalisme et de détermination pour se mettre définitivement à l'abri, avant que l'apathie de la défense centrale espagnole n'offre sur un plateau le but tant attendu à Bertrand Traoré. L'addition aurait dû être beaucoup plus lourde, mais dans une période de turbulences en Ligue 1, les Gones se contenteront amplement de cette courte victoire. Car elle est synonyme de droit de rêver à un nouveau beau parcours européen cette saison.Le film du match8eme minuteSur un centre depuis la gauche, Mendy est tout proche de tromper involontairement Asenjo, qui claque en corner.28eme minuteMario Gaspar élimine Mendy côté droit et centre en retrait pour Trigueros qui voit sa frappe, légèrement déviée, raser le poteau gauche de Lopes.40eme minuteSur une remise de Bacca, Ünal bénéficie d'un contre favorable sur Morel et arme une frappe puissante à l'entrée de la surface bien repoussée par Lopes.48eme minuteAprès un bon travail dos au but, Ünal décale Mario Gaspar sur le côté droit. Sa frappe puissante est détournée par Lopes.56eme minuteLancé en profondeur, Fekir efface Ansenjo et redresse le ballon en bout de course. Bonera sauve timidement sur sa ligne et remet le ballon dans les pieds de Memphis qui, gêné par Mariano, ne parvient pas à conclure en butant de nouveau sur Bonera à bout portant...70eme minuteParti à la limite du hors-jeu, Bertrand Traoré se joue de Gomez sur le côté droit et frappe au premier poteau. Cela passe de peu à côté.81eme minuteIdéalement servi par Fekir au second poteau, Bertrand Traoré bute sur Asenjo en face à face, d'une frappe du droit .86eme minute (0-1)But pour Lyon ! Lancé en profondeur, Nabil Fekir fixe Asenjo et offre un but à Bertrand Traoré, qui n'a plus qu'à pousser dans le but vide.90eme minuteEncore parfaitement servi dans le dos de la défense, Bertrand Traoré bute sur Asenjo d'une frappe du gauche .Tops et flopsTOP 3Très disponible tout au long de la rencontre, Nabil FEKIR a d'abord obtenu beaucoup de fautes et pris de nombreux coups. Puis le capitaine lyonnais a été à l'origine de presque toutes les situations chaudes de son équipe en seconde période, offrant même le but de l'ouverture du score à Traoré.Précieux la récupération, Lucas TOUSART a livré le genre de prestation qu'il attendait certainement depuis longtemps. Le milieu de terrain rhodanien a mis beaucoup d'impact dans ses duels et s'est régulièrement projeté vers l'avant. Il a formé une jolie paire avec un Tanguy Ndombele lui aussi dans un bon soir.Mario GASPAR s'est montré très actif dans son couloir droit et a souvent apporté le danger offensivement. Il a pris le meilleur sur Mendy à chaque voyage ou presque.FLOP 3Titulaire surprise, Daniele BONERA a clairement souffert du poids de ses 36 ans. Le vainqueur de la Ligue des Champions a été tout proche d'offrir un but à memphis Depay, et a été constamment pris dans son dos, à l'image de son compère Alvaro Gonzalez.Mariano DIAZ avait certainement à cœur de se montrer pour ce déplacement en Espagne avec, dans un coin de sa tête, le Mondial en Russie. Mais l'attaquant lyonnais ne s'est pas procuré la moindre occasion et a même gêné Memphis quand ce dernier aurait pu ouvrir le score.De l'autre côté, Carlos BACCA a souffert de la comparaison avec son binôme Ünal, plutôt actif. L'international colombien a multiplié les mauvais choix et n'a pas pesé sur le but de Lopes.Monsieur l'arbitre au rapportMonsieur Banti n'a pas sorti le carton sur de grosses fautes espagnoles en début de match et a pris des décisions douteuses en défaveur de l'OL sur des actions parfois évidentes, comme sur un simple corner, ou parfois difficiles à juger, comme sur un penalty qu'aurait éventuellement pu obtenir Bertrand Traoré dans le premier acte. Une bien meilleure gestion des événements dans un second acte tendu. Mais l'expulsion de Costa semblait sévère...La feuille de matchLigue Europa (16eme retour) / VILLARREAL - LYON : 0-1 Stade de la Ceramica (20 000 spectateurs environ)Temps doux - Pelouse en excellent étatArbitre : L.Banti (4)But : Bertrand Traoré (85eme) pour LyonAvertissements : Alvaro (30eme), Castillejo (89eme), Gaspar (90eme) pour Villarreal, Marcelo (36eme), Fekir (38eme), Memphis (89eme) pour LyonExpulsion : Costa (78eme)VillarrealAsenjo (6) - M.Gaspar (cap.) (6), Alvaro (3), Bonera (3), Costa (4) - J.Fuego (5) puis Raba (74eme) - R.Hernandez (5), Fornals (4) puis Castillejo (45eme) (5), Trigueros (5) puis Cheryshev (56eme) - Bacca (4), Ünal (6)N'ont pas participé : Barbosa (g), Victor Ruiz, Rukavina, SorianoEntraîneur : J.CallejaLyonA.Lopes (6) - Rafael (5), Marcelo (6), Morel (5), F.Mendy (4) - Tousart (6), Ndombele (6) puis Aouar (74eme) - B.Traoré (6), Fekir (7) puis Maolida (85eme), Depay (5) - Mariano (4) puis Ferri (82eme)N'ont pas participé : Gorgelin (g), Tete, Gouiri, DiakhabyEntraîneur : B.Genesio

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.