Ligue Europa (16eme de finale aller) : Un Lyon à deux visages prend le meilleur sur Villarreal

Ligue Europa (16eme de finale aller) : Un Lyon à deux visages prend le meilleur sur Villarreal©Media365

Raphaël Brosse, publié le jeudi 15 février 2018 à 23h20

Balbutiant en première période, Lyon a construit son succès face à Villarreal lors d'un second acte bien plus emballant (3-1). Les Lyonnais seront donc dans une situation avantageuse au moment d'aborder le match retour.

Le debriefDans le creux de la vague en championnat (trois défaites d'affilée), Lyon espérait sans doute que le parfum des joutes européennes allait lui permettre de trouver son second souffle. Objectif rempli, au niveau du résultat du moins. Opposés à Villarreal en seizième de finale aller de la Ligue Europa, les hommes de Bruno Genesio ont pris la rencontre par le bon bout, essayant d'emballer la partie d'emblée de jeu. Mariano (23eme) et Nabil Fekir (24eme) ont réussi à se montrer dangereux. Le soufflet est cependant bien vite retombé et les velléités lyonnaises ont été entravées par un manque préjudiciable de cohérence dans la construction de leurs actions. Les Espagnols ont de leur côté placé quelques banderilles et mis Anthony Lopes à contribution (17eme). Les débats se sont équilibrés et le score de parité à la pause (0-0) était tout sauf illogique.L'OL n'a néanmoins pas laissé le doute s'immiscer et a fait la différence dans les cinq minutes qui ont suivi le retour des vestiaires. Tanguy Ndombele (46eme) et Nabil Fekir (49eme) ont mis les Gones sur orbite, bien aidés à chaque fois par l'excellent travail de Mariano. Mais le Sous-marin jaune ne s'est pas laissé torpiller ainsi et a relevé la tête grâce à Pablo Fornals (63eme). Lyon s'est mis à reculer, Villarreal s'est remis à y croire et l'issue du match semblait des plus incertaines. C'est alors que Bruno Genesio a vu juste en remplaçant un Houssem Aouar peu en vue par un Memphis Depay très à l'aise sur l'aile gauche. Percutant, le Néerlandais s'est distingué d'une reprise de volée longue distance surpuissante (82eme) et a donné un peu plus d'ampleur à la victoire des siens (3-1). Tout n'a pas été parfait de la part des Rhodaniens, c'est une évidence. Mais ceux-ci iront au Madrigal avec un avantage. Et ça, c'est tout sauf anodin.Le film du match17eme minutePremière occasion pour Villarreal ! Suite à un corner, Anthony Lopes doit s'interposer à deux reprises, d'abord sur une frappe de Manu Trigueros puis devant Carlos Bacca (qui semblait en position de hors-jeu).24eme minuteLyon obtient un coup-franc à trente mètres du but adverse. Nabil Fekir décoche un précis et puissant mais Sergio Asenjo se détend bien et repousse le danger.46eme minute (1-0)L'OL ouvre le score ! Rafael déborde côté droit et centre vers Mariano. Le Dominicain parvient à remettre de la tête vers le second poteau, où Tanguy Ndombele conclut d'un puissant coup de casque !49eme minute (2-0)Les Lyonnais font le break ! Sur un contre, Mariano file sur le côté gauche, entre dans la surface, élimine Alvaro d'un crochet mais bute sur Sergio Asenjo. Nabil Fekir suit bien et marque d'un tir croisé du gauche !53eme minuteMariano est partout ! Cette fois, l'ancien Madrilène tente sa chance dans une position excentrée et Sergio Asenjo ne se fait pas surprendre.63eme minute (2-1)Villarreal réduit l'écart et se relance complètement ! Laissé seul à l'entrée de la surface, Pablo Fornals s'avance et frappe du droit. Anthony Lopes touche le ballon mais celui-ci franchit la ligne malgré le retour de Jérémy Morel.82eme minute (3-1)Quel but de Memphis Depay ! Entré en jeu quelques minutes plus tôt seulement, le Néerlandais reprend instantanément le ballon plein axe. Son missile à ras de terre fait mouche !88eme minuteOh Anthony Lopes ! Positionné hauteur du point de penalty, Pablo Fornals déclenche une reprise de volée qui prend le chemin du but. Mais le portier lyonnais est sur la trajectoire et capte le ballon !Tops et flopsTOP 3C'est un paradoxe : non, MARIANO n'a pas marqué ce jeudi soir, en dépit de plusieurs occasions franches. Mais l'attaquant dominicain a probablement réalisé l'un de ses meilleurs matchs sous le maillot de l'OL. Très actif de bout en bout, l'ancien joueur du Real Madrid a régulièrement pris de vitesse les défenseurs adverses. Passeur décisif pour Tanguy Ndombele (46eme), il est également à l'origine du but de Nabil Fekir (49eme). Une rencontre référence, assurément.Il faudra encore patienter pour retrouver le Nabil FEKIR tonitruant du début de saison. Le capitaine lyonnais a cependant retrouvé quelques couleurs à l'occasion de cette rencontre, en témoigne son but (49eme). Un peu de déchet mais aussi quelques inspirations lumineuses, voilà comment résumer la partie de l'international français.Il avait fait chavirer le Groupama Stadium face au PSG (2-1). Memphis DEPAY s'est une nouvelle fois fendu d'une superbe réalisation en fin de match (82eme), cerise sur le gâteau d'une entrée en jeu très réussie.FLOP 3Averti avant la pause (42eme), ALVARO a été en grande difficulté tout au long du second acte. Le défenseur espagnol s'est notamment fait enrhumer par Mariano sur l'action du deuxième but (49eme) et n'a pas du tout rassuré son arrière-garde.Un constat identique peut être dressé concernant Mario GASPAR. le capitaine de Villarreal a eu du mal à se faire respecter dans son couloir droit, où Mariano a régulièrement pris un malin plaisir à s'engouffrer. Son geste d'humeur sur l'attaquant lyonnais aurait même mérité un carton rouge (61eme).Aligné sur l'aile gauche, Houssem AOUAR n'est absolument pas parvenu à faire valoir ses qualités offensives ce jeudi soir. Le jeune Lyonnais a été très discret et n'a, d'une manière générale, pas semblé à son aise à ce poste. Remplacé par Memphis Depay (73eme) qui, en un quart d'heure, s'est montré bien plus inspiré.Monsieur l'arbitre au rapportM.Kassai n'avait aucune raison d'expulser Victor Ruiz dans la mesure où Mariano est resté sur ses appuis et a poursuivi son action (13eme). La faute qui a suivi sur Marçal dans la surface était loin d'être évidente, même s'il semble qu'il y avait contact. S'il n'a pas aperçu le vilain geste de Mario Gaspar sur Mariano (61eme), le corps arbitral a en revanche vu juste en validant le but de Pablo Fornals puisque le ballon avait bel et bien franchi la ligne (63eme).La feuille de matchLIGUE EUROPA (16eme aller) / LYON - VILLARREAL : 3-1Groupama Stadium (34 680 spectateurs environ)Pelouse en bon étatArbitre : M.Kassai (HON - 5)But : Ndombele (46eme), Fekir (49eme), Depay (82eme) pour Lyon, Fornals (63eme) pour VillarrealAvertissements : Marçal (73eme) pour Lyon, Alvaro (42eme), Cheryshev (43eme), Hernandez (91eme) pour VillarrealExpulsion : AucuneLyonA.Lopes (6) - Rafael (6) puis F.Mendy (85eme), Marcelo (5), Morel (5), Marçal (5) - Ndombele (6), Tousart (5) - B.Traoré (5) puis Cornet (77eme), Fekir (cap) (6), Aouar (4) puis Depay (73eme) - Mariano (7)N'ont pas participé : Gorgelin (g), M.Diakhaby, Ferri, P.C.DiopEntraîneur : B.GenesioVillarrealAsenjo (5) - Gaspar (cap) (4), Alvaro (3), V.Ruiz (5), J.Costa (5) - Castillejo (5) puis Ünal (54eme), R.Hernandez (5), Fornals (6) puis Raba (89eme), Trigueros (4) - Bacca (5), Cheryshev (4) puis Soriano (74eme)N'ont pas participé : Barbosa (g), Fuego, Rukavina, BoneraEntraîneur : J.Calleja

Vos réactions doivent respecter nos CGU.