Séville : Lopetegui exigeant avec Martial

Séville : Lopetegui exigeant avec Martial©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 18 février 2022 à 16h02

Julen Lopetegui ne compte pas encenser Anthony Martial malgré ses débuts qui semblent encourageants, bien au contraire. L'entraîneur de Séville ne se laisse pas griser par le premier but du Français, jeudi face au Dinamo Zagreb (3-1).



Anthony Martial, pour son troisième match avec Séville, a inscrit jeudi son premier but, à l'occasion de la réception du Dinamo Zagreb (3-1) en barrages aller de Ligue Europa. Remplacé à l'heure de jeu, le transfuge de Manchester United a été chaleureusement applaudi, lui qui avait déjà délivré une passe décisive la semaine dernière en Liga contre Elche (2-1). Son coach Julen Lopetegui en est heureux, même s'il espère encore mieux : "Il fait du bon boulot depuis qu'il est là, il montre ses qualités et s'adapte petit à petit à notre rythme. Il doit le faire progressivement. On veut qu'il s'inscrive dans ce rythme, il va y parvenir mais il a besoin de temps." Une appréciation qui contraste donc un peu avec cette bonne impression laissée lors de la soirée.

"Il doit donner plus"

Lopetegui, peut-être échaudé par des échos venus de Manchester, s'était montré très incisif après la première rencontre d'Anthony Martial sous ses nouvelles couleurs, il y a dix jours : "Il doit donner beaucoup plus, gagner du temps de jeu et de la confiance." Mais son entraîneur l'a bien titularisé trois fois de suite. Comme si le patron des deuxièmes de Liga voulait constamment laisser son nouvel élément sous pression, tout en lui montrant d'entrée à quel point il compte sur lui...


Prêté sans option d'achat, il jouait avec les Red Devils depuis 2015, ce qui faisait de lui le joueur le plus ancien de l'effectif (sans avoir été prêté) derrière David De Gea et Phil Jones. Anthony Martial a été appelé cette saison par Didier Deschamps en équipe de France : buteur au mois de septembre en Ukraine (1-1), en éliminatoires du Mondial, il n'était pas entré en jeu au Final Four de Ligue des nations en octobre, puis revenait de blessure en novembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.