Séville : Bounou s'est ''toujours senti dans la même barque que les autres''

Séville : Bounou s'est ''toujours senti dans la même barque que les autres''
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 17 août 2020 à 13h05

Yassine Bounou a réussi un match exceptionnel dimanche, pour qualifier Séville face à Manchester United (2-1) en demi-finales de Ligue Europa.

Les Espagnols le surnomment Bono, mais n'allez pas le confondre avec le chanteur de U2. C'est dans les buts du FC Séville qu'excelle Yassine Bounou. Avec seulement quatre buts encaissés en neuf matchs, l'international marocain est l'un des grands artisans du parcours brillant du FC Séville, qualifié pour la finale aux dépens de Manchester United (2-1). Dimanche à Cologne, le natif de Montréal a dégoûté les Red Devils à lui tout seul, multipliant les parades déterminantes, pour ne s'incliner au final que sur penalty.

Après la rencontre, le portier avait le triomphe modeste. "C'était un match très compliqué, on a affronté un adversaire très dangereux qui a dominé tout le match. Mais je pense qu'on était prêt et qu'on a bien joué. On a montré qu'on était une grande équipe avec du cœur, a réagi Bounou en conférence de presse d'après-match. On a eu des moments difficiles pendant le match, mais on a prouvé notre valeur. On a eu la balle, on les a fait courir, et mes coéquipiers m'ont laissé du temps pour me reposer aussi. On est heureux et impatient de jouer cette finale."

Le collectif avant tout

Son cas personnel, Yassine Bounou ne s'est pas privé de l'évoquer, sans jamais perdre de vue le collectif, façonné par le revanchard Julen Lopetegui. "Comme je l'ai déjà dit, j'ai toujours senti que je faisais partie de cette équipe, a déclaré le portier de 29 ans, responsable de six "clean sheets" depuis le début de la saison européenne. Je me concentre toujours sur nos objectifs, que je joue ou non, que l'on gagne ou que l'on perde. J'ai toujours senti que j'étais dans la même barque que les autres. Les matchs sont des instants, parfois tu dois rentrer et te montrer à la hauteur de l'occasion. C'est tout."

Le Maroc aura deux représentants en finale, puisque l'avant-centre du FC Séville n'est autre que Youssef En-Nesyri. Arrivé cet hiver de Leganes, l'ancien de l'Académie Mohamed V a marqué 2 buts en 5 matchs de Ligue Europa avec les quintuples vainqueurs du trophée. Avec également dans l'effectif sévillan le binational Munir El Haddadi, le royaume chérifien sera particulièrement bien représenté face au rescapé de la seconde demi-finale, qui oppose dans la soirée l'Inter Milan au Shakhtar Donetsk.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.