Rennes-Fenerbahçe : Des mesures de sécurité "exceptionnelles"

Rennes-Fenerbahçe : Des mesures de sécurité "exceptionnelles"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 14 septembre 2022 à 15h50

Alors que la billetterie grand public n'a pas été ouverte pour le match de Ligue Europa entre Rennes et Fenerbahçe, ce match est considéré à risque, alors que les autorités craignent les supporters trucs.



Une semaine après l'avoir difficilement emporté sur la pelouse des Chypriotes de l'AEK Larnaca (2-1), grâce à un but « zlatanesque » de Lorenz Assignon dans le temps additionnel, le Stade Rennais accueille Fenerbahçe jeudi soir (21h). Un match classé au niveau 3, sur une échelle de risques en comprenant 5, par la Division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH). "Les supporteurs turcs sont connus pour être très démonstratifs et provocateurs. Ils sont prompts à jeter des projectiles et à invectiver leurs adversaires. Nous sommes donc bien dans un match à risque", a déclaré à Ouest-France Elise Dabouis, directrice de cabinet de la préfecture d'Ille-et-Vilaine. Dès lundi, le club breton avait décidé, "à regret", de ne pas ouvrir sa billetterie grand public pour cette rencontre, en précisant : "Cette décision nous attriste. Mais à la lecture des recommandations de nos interlocuteurs et au regard des récents débordements en marge de rencontres de football, elle s'impose comme la plus responsable."

Une décision radicale prise en concertation avec l'UEFA, la DNLH, la préfecture d'Ille-et-Vilaine et la mairie de Rennes, et qui devrait éviter la présence de supporters du club turc dans les autres tribunes. Et empêcher ainsi de nouveaux affrontements entre supporters, comme lors de Nice-Cologne la semaine dernière. Au total, les Turcs seront exactement 1 395 dans le parcage visiteurs, avec une zone tampon les séparant des fans du club breton. Des mesures de sécurité "exceptionnelles" donc, avec près de 300 membres des forces de l'ordre. "Nous aurons aussi le renfort d'une vingtaine de policiers des sections d'intervention rapide en provenance de Loire-Atlantique et du Calvado. Nous avons également fait des demandes de forces mobiles", ajoute Elise Dabouis. 360 stadiers sont également prévus du côté du club rennais, ainsi que 160 agents de sécurité. En espérant que tout se passe bien...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.