OM - Gattuso : «On ne peut pas gagner des matchs avec des enfants de choeur»

OM - Gattuso : «On ne peut pas gagner des matchs avec des enfants de choeur» ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 29 novembre 2023 à 18h30

A la veille de la réception de l'Ajax Amsterdam à l'Orange Vélodrome (jeudi, 21 heures), Gennaro Gattuso s'est montré foncièrement inquiet pour l'OM après sa colère contre Strasbourg. L'Italien a exigé une réaction mentale de ses joueurs.


L'OM va-t-il enchaîner en Europe ? Tenu en échec par Strasbourg après la "pire 2ème mi-temps" sous le mandat de Gennaro Gattuso, d'après ses mots (1-1), le club phocéen pourrait avancer en 16èmes de finale voire 8èmes de finale de la Ligue Europa en fonction des scénarios contre l'Ajax et lors de AEK Athènes-Brighton. En conférence de presse, le champion du monde 2006 a insisté sur les axes de progression majeur de ses troupes. "Tous ceux qui parlent de la mentalité je veux bien, je sais que des joueurs comme Payet sont partis, mais moi je prends ma responsabilité et je crois qu'il faut surtout de la continuité dans notre jeu. Il faut être régulier pendant 90 minutes et ne pas baisser de 50% sur tous les critères. C'est très important. On a vu ça toute la saison à l'OM", a-t-il assuré, dans des propos relatés par RMC.

Gattuso souligne le "problème mental" de l'OM

Dans un registre différent Azzedine Ounahi et Pau Lopez se sont accrochés à Strasbourg, le second reprochant au premier un manque d'investissement. "Selon moi Pau n'aurait pas dû s'excuser auprès de Ounahi, on ne peut pas gagner des matchs avec des enfants de choeur", a mis en avant l'entraîneur de l'OM, qui a également souligné l'exemple représenté par Samuel Gigot, de retour de blessure. "Gigot c'est vraiment un guerrier, un joueur qui fait tout à 100% tout le temps. Il représente ce qu'il faut, il dit ce qu'il pense. Pau et Samuel ont ça, ils parlent, ils savent lire le jeu dans les moments difficiles comme Veretout et Kondogbia qui ont cette expérience, car je n'aime pas le mot leadership. [...] J'aime quand des joueurs se fâchent avec d'autres joueurs, je n'ai aucun souci avec ça". Les joueurs de l'OM, qui occupent la tête de leur poule en Ligue Europa, souffrent eux d'un "problème mental" évident selon l'Italien. Un problème qui "se situe dans la peur, la qualité du jeu, un mauvais marquage, tout ça à la fois".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.