Naples - Spalletti : "Barcelone méritait un match nul, mais ce penalty était inexistant"

Naples - Spalletti : "Barcelone méritait un match nul, mais ce penalty était inexistant"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 18 février 2022 à 18h30

Après le match nul de Naples face au FC Barcelone en 16ème de finale aller de la Ligue Europa (1-1), Luciano Spalletti a pesté sur le penalty accordé au club catalan, estimant tout de même le nul logique.

Affiche des 16èmes de finales aller de la Ligue Europa, l'opposition entre le FC Barcelone et Naples s'est terminée sur un score nul, jeudi soir au Camp Nou (1-1). Piotr Zielinski a ouvert le score en faveur des visiteurs (29ème) avant que Ferran Torres n'égalise sur penalty (58ème). C'est ce penalty, survenu après une main de Juan Jesus sur un centre d'Adama Traoré qui a été la cible de l'incompréhension de Luciano Spalletti.

"Osimhen doit encore apprendre les bons gestes"

Au micro de Sky Sport Italia, le technicien de Naples a exprimé son avis général sur la rencontre, pointant du doigt cette action. "Avec tout le respect que je dois, je dirais que Barcelone méritait un match nul, mais ce penalty était inexistant. Ça ne change pas de direction. Ça n'a pas touché le bout de ses doigts, ça a touché son petit doigt. Le bras semblait également être dans une position assez naturelle. Soit les défenseurs doivent garder leurs mains derrière le dos en permanence, ce qui limite les mouvements lors de la course, soit je ne sais pas ce qu'ils sont censés faire", a-t-il assuré.

Estimant que Naples avait parfois eu du mal à contenir le Barça, notamment en raison du choix de défendre bas lors du second acte, il a valorisé en nuance la prestation réalisée par Victor Osimhen en attaque. "Osimhen nous offre ces incroyables changements de rythme. Il doit encore apprendre les bons gestes, car en deuxième mi-temps, il a été pris quatre ou cinq fois hors-jeu alors qu'il aurait vraiment dû suivre la ligne", a-t-il clamé. Le match retour se déroulera à San Paolo le 24 février prochain.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.