Nantes : Kombouaré espère "franchir un pallier" face à l'Olympiakos

Nantes : Kombouaré espère "franchir un pallier" face à l'Olympiakos©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 02 novembre 2022 à 22h15

Déjà assuré de disputer la Ligue Europa Conférence, Nantes pourrait possiblement continuer en Ligue Europa, en 16èmes de finale. A la veille du déplacement sur le terrain d'un Olympiakos à la recherche sa première victoire (jeudi, 18h45), Antoine Kombouaré a mis en avant la nécessité de franchir un pallier, notamment à l'extérieur.



Nantes doit faire mieux à l'extérieur, notamment en Europe. C'est assez simple, la formation entraînée par Antoine Kombouaré n'a pas encore connu le goût de la victoire hors de la Beaujoire depuis le début de l'exercice 2022-2023 toutes compétitions confondues. Alors à la veille du déplacement en Grèce afin de défier l'Olympiakos, le Kanak a évoqué cette série négative. "A l'extérieur, on l'a vu à Nice, on n'est pas loin d'aller chercher une victoire. Il faut renoncer à ces mauvais match par une prise de conscience et franchir un pallier. Les 4 derniers résultats sont positifs, même s'il n'y a pas toujours la victoire, l'idée est de franchir un pallier", s'est-il exprimé dans des propos retranscrits sur le site officiel du club.

"Il faut plus de maîtrise et savoir gérer mieux les temps forts et les temps faibles"

Assuré de conserver la 3ème place du groupe peu importe le résultat final de jeudi, Nantes pourrait atteindre les 16èmes de finale de la Ligue Europa en cas de meilleure performance en Grèce que celle qui sera réalisée par Qarabag face à un Firbourg déjà qualifié. Aux yeux d'Antoine Kombouaré, le 15ème de Ligue 1 devra montrer ses progrès afin d'espérer un dénouement positif. "Si on veut une progression dans le travail qu'on fournit, c'est clair qu'il faut plus de maîtrise et savoir gérer mieux les temps forts et les temps faibles. On l'a vu contre Fribourg et Qarabag. Il n'y a qu'un match où c'était équilibré, contre l'Olympiqakos. Demain, on aimerait faire un bon match pour bien préparer le difficile déplacement dimanche à Reims", a-t-il argumenté. Un déplacement jugé important pour la "survie" de Nantes dans l'élite du football français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.