Marseille : La déception de Garcia

Marseille : La déception de Garcia©Media365

Rédaction , publié le jeudi 17 mai 2018 à 00h10

Rudi Garcia s'est incliné devant la supériorité de l'Atlético Madrid après la défaite de Marseille en finale de la Ligue Europa mercredi soir (0-3), mais l'entraîneur marseillais regrettait aussi l'ampleur du score.

Rudi Garcia, malgré ampleur du score, ressentez-vous une grosse frustration par rapport à votre entame de match ?
On a laissé passer notre chance en première période, oui... On a la meilleure occasion (ndlr : Valère Germain). Et ensuite on a fait une erreur sur une relance, sur un départ d'action, qui nous a coûté l'ouverture du score. Contre une équipe comme l'Atlético Madrid il ne faut pas être mené, parce qu'ensuite ça devient très compliqué. Après, en deuxième période ils ont haussé leur niveau  etça a été très difficile pour nous. Je regrette qu'on n'ait pas eu de chance en deuxième période, car il s'agit bien de chance sur la tête de Mitroglou sur le poteau. Pour moi, le score est trop sévère par rapport à la physionomie du match, mais la meilleure équipe a gagné, celle qui a le plus d'expérience. L'Atlético Madrid est une grande équipe, rompue à ce genre de match. On n'a pas à rougir de cette défaite. On n'a juste pas réussi à compromettre la hiérarchie d'avant-match.

Titulariser Dimitri Payet était-il risqué ?
On a plusieurs joueurs qui sont blessés et dont on n'est pas sûr qu'ils soient à 100%. Il faut donc faire des choix avant le match, comme celui de mettre Dimitri, qui est l'un de nos meilleurs joueurs, et de mettre Bouna (Sarr). Sur des matchs comme ça, il faudrait pouvoir compter sur tout le monde à 100% de leurs capacités, donc le fait de perdre Dimitri a été préjudiciable évidemment. Il était prévu de faire autrement comme changement si on n'était pas mené. Mais comme on était mené, cela me paraissait logique de faire entrer un joueur offensif comme Maxime Lopez. Malgré cela on n'a pas réussi à mettre un but à l'Atlético Madrid qui défend à merveille.

Cette blessure est-elle un tournant ?
Sur ces matchs il faut avoir ses meilleurs joueurs au meilleur niveau. Quand ce n'est pas le cas c'est difficile. Même diminué, on a vu qu'il a fait une passe qui aurait pu être décisive à Valère Germain. On perd aussi notre meilleur tireur de coup de pied arrêté. On savait qu'on pouvait embêter l'Atlético sur ce genre de phase.

Comment analysez-vous le premier but encaissé par votre équipe ?
Antoine Griezmann a profité de l'occasion qui lui a été offerte. Le fautif ? Les torts sont partagés. C'est une erreur à 50% entre Zambo Anguissa et Steve Mandanda.

Cette défaite donne-t-elle un goût amer à votre fin de saison ?
La défaite n'enlève rien à l'aventure extraordinaire de l'OM. L'Atlético est l'un des grands d'Espagne, est deuxième de Liga et en deuxième période ils ont haussé leur niveau. Il n'y a pas de comparaison entre leur expérience et la nôtre, ce soir nos jeunes joueurs ont certainement appris. Nous avons pris un bon chemin, et nous essayerons de revenir la saison prochaine.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.