Marseille : Garcia, détendu, veut tranquilliser son groupe

Marseille : Garcia, détendu, veut tranquilliser son groupe©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mardi 15 mai 2018 à 19h15

Rudi Garcia est apparu très détendu en conférence de presse ce mardi, à la veille de la finale d'Europa League.

Rudi Garcia, l'Atlético Madrid est rôdé à l'exercice, comment faire de votre côté pour tranquilliser votre groupe ? On sait que l'expérience est du côté de l'Atlético Madrid, qui a joué trois finales sur les six dernières années. Ils arrivent de la Ligue des Champions alors que nous arrivons des qualifications de Ligue Europa. Mais nous possédons aussi des joueurs d'expérience, des joueurs qui ont gagné la Ligue Europa et même un qui a remporté la Ligue des Champions (Luiz Gustavo). Mais c'est vrai que nous avons aussi quelques jeunes joueurs. On a discuté. Il vaut mieux être sereins, tranquilles, ne pas faire le match avant 20h45. Ensuite, on lâchera les chevaux. Mais en attendant, on a décidé d'être plutôt tranquilles.Quel est l'état du groupe ?Sur le plan de la récupération, le fait d'avoir eu un jour de plus en jouant à Guingamp vendredi est un avantage. Donc tout le monde sera au sommet de sa forme. Cela sera le 61eme match, mais j'ai l'impression que cette équipe pourrait refaire une saison complète tant elle est bien. On va essayer de lever les derniers doutes à l'entraînement mais on devrait pouvoir compter sur tout le monde. Aucun club français n'a remporté la Ligue Europa. A quel point pensez-vous que c'est une belle occasion de marquer l'histoire ?On fête les 25 ans du seul club français à avoir remporté la Ligue des Champions. Donc on a un exemple formidable pour être à jamais les premiers vainqueurs de la Ligue Europa. On a la chance dans ce club d'avoir une histoire européenne. On a tous envie de suivre la trace de nos illustres prédécesseurs. Mais avec l'Atlético Madrid sur notre route, la mission est difficile. Ce qui rendrait l'exploit encore plus beau.Quel regard portez-vous sur Diego Simeone ?On ne sera pas tous les deux au bord de la pelouse, mais cela n'enlève rien au formidable entraîneur qu'il est. C'est un entraîneur qui gagne. Il a mené l'Atlético parmi les plus grands d'Espagne. Depuis une dizaine d'années, c'est un club qui compte dans le paysage mondial. C'est un adversaire redoutable.On vous voit plaisanter, vous semblez détendu, cela fait-il partie de votre méthode pour évacuer l'événement ?C'est la qualité du groupe et la manière dont les joueurs vivent ensemble. Tout le monde s'entend bien, c'est un groupe chambreur donc j'essaye d'être à la hauteur, ce qui n'est pas toujours facile (sourire). Ils ont aussi montré que dès que l'arbitre donnait le coup d'envoi ils étaient présents, c'est l'essentiel.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU