Manchester United : Martial, la renaissance

Manchester United : Martial, la renaissance©Media365

Paul Rouget : publié le dimanche 16 août 2020 à 16h00

Auteur de la meilleure saison de sa carrière, Anthony Martial sera encore l'un des principaux atouts de Manchester United dimanche soir (21h) contre Séville en demi-finales de la Ligue Europa.

 

Dans sa cinquième saison mancunienne, Anthony Martial (24 ans), après des débuts idylliques et un but splendide dès son premier match contre Liverpool, a tout vécu, ou presque, avec les Red Devils. Il a déjà connu trois entraîneurs (Louis van Gaal, José Mourinho et désormais Ole Gunnar Solskjaer), avec qui les relations n'ont pas toujours eté des plus fluides. Notamment avec le Portugais. Mais il a su rebondir et réalise sous les ordres du technicien norvégien la meilleure saison de sa carrière. Auteur de 17 buts en Premier League, il en compte 23 toutes compétitions confondues, avec une dernière réalisation début août contre les Autrichiens de Lask en huitième de finale retour de la Ligue Europa (2-1). Une forme qui ravit son entraîneur. 

Solskjaer très élogieux

"Anthony a réalisé d'énorme progrès cette saison dans de nombreux aspects de son jeu. J'aime le voir marquer, dans la surface, des buts simples, même si on sait tous qu'il peut inscrire des buts exceptionnels. Il l'a déjà fait plusieurs fois. Il travaille beaucoup en salle sur son physique et sa puissance. Le staff a fait un boulot fantastique avec lui. Physiquement, il est au meilleur niveau de sa carrière, et j'ai hâte de le voir continuer à s'améliorer. On attend encore beaucoup de lui", confiait ainsi Solskjaer en conférence de presse, avant le quart de finale de la deuxième compétition européenne face à Copenhague. 

Une deuxième Ligue Europa ?

Un match difficilement remporté par Manchester United (1-0), sur un but de Bruno Fernandes en prolongation. Et s'il n'a pas marqué, Martial a obtenu le penalty transformé par le Portugais et récolté de nombreuses louanges. Notamment de la part des anciens Mancuniens Owen Hargreaves et Robin van Persie. "C'est une Ferrari. On dirait un joueur à 100 millions de livres (110 millions d'euros)", a lâché Hargreaves sur BT Sport, aux côtés d'un Van Persie également très élogieux. "Martial a toujours un œil sur ses coéquipiers, et c'est ce qui le différencie des autres. C'est pourquoi je pense que c'est un joueur de classe mondiale." A l'ancien Monégasque de confirmer, dès dimanche soir contre Séville à Cologne en demi-finales de la Ligue Europa. Une compétition qu'il a déjà remportée en 2017. Mais il était rentré en toute fin de match contre l'Ajax (2-0). Aujourd'hui, il est devenu un titulaire indiscutable. Avant de retrouver les Bleus, lui qui n'a plus joué en sélection depuis mars 2018 ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.