Ligue Europa : Trop fort pour Valence, Arsenal s'impose et se qualifie en finale

Ligue Europa : Trop fort pour Valence, Arsenal s'impose et se qualifie en finale©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le jeudi 09 mai 2019 à 22h52

Arsenal s'est imposé sur la pelouse du FC Valence (4-2) jeudi soir, en demi-finale retour de Ligue Europa, grâce notamment à un triplé de Pierre-Emerick Aubameyang et malgré un doublé de Kévin Gameiro. Les Gunners disputeront la troisième finale de C3 à Bakou, le 29 mai prochain.

Vainqueur de la Coupe des villes de foires en 1970, battu en finale de la Coupe de l'UEFA par Galatasaray en 2000 (0-0, 4-3 aux t.a.b), Arsenal disputera le 29 mai prochain, à Bakou, la troisième finale de C3 de son histoire, la première de Ligue Europa nouvelle version. Malgré une entame de feu des locaux, les Gunners ont pris le dessus et douché les espoirs de Mestalla grâce, en grande partie, aux grosses performances de Pierre-Emerick Aubameyang - auteur d'un triplé - et d'Alexandre Lacazette, également buteur. Kévin Gameiro a lancé la révolte espagnole en tout début de match avant de relancer un semblant de suspense peu avant l'heure de jeu. Mais la rage et la motivation du Français, quadruple vainqueur de l'épreuve, n'ont pas suffi pour permettre à Valence de revivre le goût d'une finale européenne après sa victoire en Coupe de l'UEFA en 2004.


Aubameyang climatise Mestalla

Après les scénarios fous offerts par le Barça, Liverpool, l'Ajax Amsterdam et Tottenham en Ligue des champions cette semaine, on avait tout sauf envie de condamner la FC Valence, battu 3-1 à l'Emirates il y a une semaine, avant le coup d'envoi de cette demi-finale retour. Mais jeudi soir, le public de Mestalla n'y a véritablement cru que pendant six minutes. Le temps de voir Kévin Gameiro conclure un contre express au second poteau (11eme)... puis Pierre-Emerick Aubameyang égaliser presque dans la foulée, d'une demi-volée pure après une déviation de la tête de Lacazette (17eme). Cruel pour les hommes de Marcelino, qui ont totalement pris l'ascendant sur leur adversaire dans les couloirs en début de match et qui sont passés tout proche de faire le break sur une lourde frappe de Rodrigo, quelques secondes avant l'égalisation anglaise (16eme).

Lacazette marque encore

Mais jeudi, "PEA" était en feu. Actif tout a long de la première période (25eme, 32eme), le Gabonais n'a également pas chômé dans les tâches défensives. En s'arrachant après une perte de balle, il a permis à Lucas Torreira de servir Alexandre Lacazette, qui a joliment inscrit le deuxième but des siens d'une frappe du droit dans le petit filet (50eme). De quoi récompenser l'ancien Lyonnais, qui avait lui aussi marqué à l'aller, et qui a également livré un match plein. Autre Tricolore en vue, Gameiro a bien tenté de distiller le doute chez son adversaire en égalisant huit minutes plus tard avec réussite (58eme), mais Aubameyang a alors ressorti sa casquette de buteur en se jetant au premier poteau pour conclure un très bon travail d'Ainsley Maitland-Niles (69eme). L'ancien de Dortmund a bouclé son festival en fin de match, profitant de la démobilisation adverse pour fusiller Neto sous la barre (88eme). Arsenal est à la peine en Premier League et a dit adieu - sauf tremblement de terre - au Top 4. En revanche, les Gunners ne sont plus qu'à un pas de s'offrir un titre européen et d'obtenir par la même occasion leur ticket pour la prochaine Ligue des Champions. Pour les coéquipiers de Francis Coquelin, il s'agit désormais d'arracher la quatrième place lors des deux dernières journées, avec comme cerise sur le gâteau une finale de Coupe du Roi à disputer contre le Barça le 25 mai prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.