Ligue Europa - Rennes : Une petite page d'histoire à écrire pour commencer

Ligue Europa - Rennes : Une petite page d'histoire à écrire pour commencer©Media365

Rémi Farge, publié le jeudi 20 septembre 2018 à 07h40

Face aux modestes Tchèques de Jablonec, le Stade Rennais tentera de remporter ce jeudi soir (18h55) le premier match de phase finale de Coupe d'Europe de son histoire après plusieurs tentatives infructueuses.

Il y a bien cette finale de Coupe Intertoto perdue contre la Juventus Turin en 1999. Mais dans une phase finale de Coupe d'Europe (C1, C2 et C3), le Stade Rennais n'a jamais serré le poing. Une anomalie, une vraie, quand on sait que le club breton va disputer ce jeudi soir contre Jablonec (18h55) sa 19eme rencontre de phase finale européenne. La dernière expérience, en 2011, a laissé un goût amer aux supporters rennais. Dans un groupe relevé (Atlético Madrid, Celtic, Udinese), les hommes de Frédéric Antonetti avaient fait bonne figure à domicile en accrochant tous leurs adversaires. Mais en déplacement, ils étaient rentrés bredouille à chaque fois, terminant bons derniers de leur poule.



Lamouchi : « La déconvenue à Nice a un peu bouleversé le groupe »
La mission est donc simple cette année. Dans un groupe abordable sur le papier, les Rouge et Noir doivent enfin briser le signe indien. Pourquoi pas dès la première journée contre Jablonec (18h55), modeste club tchèque qui a terminé troisième de son championnat la saison dernière. « Leur capitaine (Tomas Hübschman), à lui tout seul, a plus de matchs que tout notre effectif réuni en Coupe d'Europe », a tout de suite tempéré Sabri Lamouchi en conférence de presse mercredi. Surtout que la défaite à Nice vendredi (2-1) a coupé les jambes de l'effectif rennais, qui restait sur un bon nul à Marseille (2-2) et un succès convaincant contre Bordeaux (2-0). « La déconvenue à Nice a un peu bouleversé le groupe. Il a fallu qu'on essaye d'être positifs cette semaine et le fait de jouer, non pas en championnat mais une autre compétition, avec le groupe ayant fait d'énormes efforts pour y parvenir, il faut qu'on savoure pleinement et qu'on joue sur nos qualités qui sont réelles, de manière positive et déterminée », a ajouté l'entraîneur rennais face aux médias.



André : « Un vrai coup à jouer »
La possibilité d'écrire une petite page de l'histoire du club est une motivation supplémentaire. « On veut juste bien commencer celle-ci, on veut juste écrire une petite page de l'histoire du Stade Rennais, on veut juste faire plaisir à nos supporters, on veut juste répondre de la meilleure des manières en pratiquant un bon football et essayer de gagner », a confirmé Sabri Lamouchi, vite rejoint par son capitaine Benjamin André, au club depuis 2014 : « On y est. On est allé chercher cette qualification la saison dernière donc il y a une grosse envie. C'est une compétition européenne, c'est un autre football, c'est la rencontre de différentes cultures. Il y a un vrai coup à jouer, on veut bien rentrer dans cette compétition, gagner à domicile et rentrer dans l'histoire. On a seulement cet objectif en tête », a martelé le capitaine rennais. Parce qu'il est temps de mettre fin à cette incongruité d'un Stade Rennais sans le moindre succès européen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.