Ligue Europa : Rennes sur la scène européenne pour la deuxième année de suite

Ligue Europa : Rennes sur la scène européenne pour la deuxième année de suite©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le jeudi 19 septembre 2019 à 08h53

Face au Celtic Glasgow ce jeudi soir, le Stade Rennais va lancer sa deuxième campagne européenne de suite pour tenter de faire au moins aussi bien que la saison dernière.

Sa présence en Ligue Europa, le Stade Rennais la doit cette année à son exploit contre le PSG en finale de la Coupe de France. Car contrairement à son très bon exercice 2017-18, le club breton n'a, la saison dernière, pas réussi à afficher une régularité de tous les instants en championnat. Qu'importe, le voilà au rendez-vous d'une compétition européenne pour la deuxième saison d'affilée, chose qui ne lui était jamais arrivée auparavant. Il y a encore un an, le SRFC n'avait jamais remporté un seul match de phase finale de Coupe d'Europe et courait après un trophée national depuis 1971. C'est dire si, en quelques mois, le club du président Olivier Létang a bien changé, avec une qualification mémorable sur le terrain du Betis Séville, et un 8eme de finale très accroché contre Arsenal.

Létang : « Le regard change en France, mais pas encore en Europe »

Encore très bien parti en Ligue 1 cette saison (Rennes est 2eme après 5 journées), le groupe de Julien Stéphan semble en train de s'installer dans le haut du panier à l'échelle française. Mais l'ambitieux Olivier Létang en veut encore plus. « Les gens se disent qu'il se passe quelque chose à Rennes. Ce club commence à être très performant sur la durée, mais le plus important c'est ce qu'on va faire demain. Le regard sur le club change en France, mais pas encore au niveau européen », a expliqué l'ancien directeur sportif du PSG sur le plateau de TVR la semaine dernière. Avec un exemple très explicite : « Quand j'ai demandé à Raphinha ce qu'était le Stade Rennais, il ne savait pas », avoue Létang.

Voilà donc à quoi doit servir cette campagne de Ligue Europa 2019-20. A faire du Stade Rennais un club reconnu en dehors des frontières hexagonales, où il a (enfin) acquis une certaine forme de légitimité au printemps dernier, en déjouant tous les pronostics en Coupe de France. Le chemin est long, mais déjà bien engagé, comme l'indique le coefficient européen des Bretons, revu à la hausse et désormais suffisant pour grimper dans le troisième chapeau lors du tirage au sort au début du mois. Malgré cet atout, Rennes s'avance volontiers en petit poucet de son groupe, à en croire Julien Stéphan, qui fait de la Lazio Rome le « favori », et qui rappelle que le Celtic et Cluj sont « habitués aux joutes européennes ».

Stéphan : « C'est une nouvelle équipe, donc une nouvelle histoire »

Il faudra se servir de l'expérience de la saison dernière pour viser loin dans cette Ligue Europa. Avec l'idée, aussi, que Benjamin Bourigeaud et ses partenaires seront plus attendus par leurs adversaires. « Le groupe a envie de générer autant d'émotions que la saison passée », a souri Julien Stéphan en conférence de presse mercredi. Mais le groupe a pas mal évolué, avec les départs de cadres comme Benjamin André, Ismaïla Sarr, Mexer, Tomas Koubek et Ramy Bensebaini, sans oublier le cas à part de Hatem Ben Arfa. « C'est une nouvelle équipe, donc une nouvelle histoire qu'on doit écrire, a ajouté l'entraîneur rennais devant les médias. Il ne faut pas faire de comparaison avec ce qui s'est passé la saison dernière, on reconstruit quelque chose, on a envie de réécrire notre propre histoire avec ce groupe. » Premier chapitre ce jeudi face au Celtic. On a connu pire comme début d'histoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.