Ligue Europa : Pourquoi regarder Arsenal - Valence et Francfort - Chelsea

Ligue Europa : Pourquoi regarder Arsenal - Valence et Francfort - Chelsea©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le jeudi 02 mai 2019 à 07h40

Les demi-finales aller de la Ligue des Champions refermées, c'est au tour de la Ligue Europa d'entrer en scène ce jeudi soir (21h00). Entre un duel Giroud - Jovic ou l'invincibilité d'Unai Emery, les raisons de regarder Arsenal - Valence et Francfort - Chelsea sont nombreuses.

Arsenal - Valence :

Emery l'invincible

Pour Unai Emery, l'émotion risque surtout d'être dans une semaine au moment d'aller à Mestalla. Un stade à part et une histoire particulière pour le technicien espagnol. C'est là-bas qu'il y a lancé sa carrière au plus haut niveau, même s'il n'a décroché aucun titre majeur avec les Blanquinegros pendant quatre saisons. A la portée symbolique de ce retour en terres espagnoles, l'ancien coach du PSG a un défi de taille : celui de remporter pour la 4eme fois la Ligue Europa et qualifier directement Arsenal pour la prochaine Ligue des Champions. Défaits trois fois de suite en championnat, les Gunners peuvent se donner du baume au cœur en s'appuyant sur cette statistique : depuis 2013-2014, Emery n'a jamais été éliminé en phase finale à chaque fois qu'il a joué la Ligue Europa avec un de ses clubs. Avant jeudi soir, il en est à 18 qualifications de suite et est l'entraîneur le plus capé de l'histoire de la compétition (72 matchs).

Un duel de retrouvailles

L'opposition entre Arsenal, demi-finaliste pour la deuxième année de suite, et Valence va permettre à de nombreux joueurs de se retrouver. Après avoir emmené l'OL dans le dernier carré de la Ligue Europa il y a trois ans, Alexandre Lacazette et Mouctar Diakhaby vont croiser le fer pour s'offrir leur première finale européenne. Pour Kevin Gameiro et Unai Emery, l'enjeu est tout autre. Le Français a activement participé à la conquête des trois titres consécutifs du FC Séville et compte bien s'offrir une quatrième finale aux dépends de son ex-coach. « On va se retrouver, ça va être sympa, a avoué mercredi l'attaquant de Valence. Lui et moi, on va vouloir accrocher cette finale. » Enfin il y a ceux qui ont joué pour les deux clubs. Francis Coquelin, suspendu pour l'aller, ne pourra pas fêter un retour à l'Emirates Stadium où il a évolué pendant 10 ans (2008-2018) au contraire de Gabriel. Côté Gunners, Shkodran Mustafi (27 ans) pourra saluer d'anciennes connaissances, lui qui a évolué deux saisons (2014-2016) du côté de Valence.

Eintracht Francfort - Chelsea :

Une première dans l'histoire

Malgré un passé glorieux dans les compétitions européennes, l'Eintracht, vainqueur de la C3 en 1980 et Chelsea, vainqueur en 2013, vont s'affronter pour la première fois de leur histoire. Un saut dans l'inconnu qui promet entre deux équipes portées vers l'offensive. En effet, à trois matchs d'un titre final, cette demi-finale oppose les deux meilleures attaques de la compétition : 30 buts pour les Anglais toujours invaincus dans la compétition (11 victoires et un nul) et 28 pour les Allemands. L'enjeu dépassera-t-il les velléités offensives ? Connaissant le pensionnaire de Bundesliga, peu de risques.

Un duel de buteurs

Qui dit football plaisir dit forcément but comme on a pu le voir au-dessus. Ce jeu offensif fait le bonheur des attaquants et le sourire, Olivier Giroud n'a que rarement l'occasion de l'afficher sur son visage lors des matchs de Premier League. Cette Ligue Europa, c'est sa bouffée d'oxygène dans une saison compliquée personnellement et il compte bien prouver une fois de plus qu'il peut être décisif quand ça compte. Face à l'Eintracht, c'est un match dans le match qui va l'opposer à Luka Jovic. Le Serbe est la nouvelle coqueluche que tout le monde s'arrache (Real Madrid, FC Barcelone) et le seul qui peut encore mettre à mal la suprématie de Giroud sur cette compétition. Meilleur buteur de l'édition 2018-2019, le champion du monde (10 buts) n'a que deux unités d'avance sur son aîné (21 ans). En plus d'une place en finale, c'est celle de meilleur artificier qui va se jouer à la Commerzbank-Arena jeudi soir (21h00) et à Stamford Bridge une semaine après.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.