Ligue Europa - OM : Un soir pour se sentir vivant

Ligue Europa - OM : Un soir pour se sentir vivant©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le jeudi 26 avril 2018 à 08h39

L'OM attend une demi-finale européenne depuis quatorze ans. Après quelques années de galère, le club phocéen tient enfin sa grande soirée, avec la réception du RB Salzbourg en demi-finale de Ligue Europa (21h05).

L'Olympique de Marseille ne vit que pour ça. La cité phocéenne toute entière, même. L'Europe, c'est la vie de l'OM. Ce jeudi soir (21h05), face au RB Salzbourg, le club marseillais disputera sa sixième demi-finale européenne : un record en France. Alors forcément, dans le sud-est de la France, c'est l'effervescence. Depuis le début de la semaine, les températures sont redescendues dans tout l'Hexagone. Sauf à Marseille, où une chaleur incandescente règne depuis quelques jours, de la Canebière jusqu'au stade Vélodrome. Cette même chaleur qui a permis aux coéquipiers de Dimitri Payet d'écraser Leipzig au tour précédent (5-2). « Je connais bien Hasenhüttl, le coach de Leipzig, et il m'a dit qu'il croyait tout avoir vu en termes d'ambiance à Besiktas, mais ce qu'il a vécu au Vélodrome dépasse tout ce qu'il avait imaginé », confiait cette semaine Peter Zeidler, l'entraîneur de Sochaux, à nos confrères du Phocéen.fr.Le sang-froid de GarciaA l'image de leurs supporters, les Marseillais sont gourmands. Et en redemandent. « On a vu ce qu'était l'OM en Coupe d'Europe, que l'ambiance était exceptionnelle. On veut revivre ça souvent », a soufflé Florian Thauvin en conférence de presse mercredi. Que l'international français se rassure, le Vélodrome sera plein ce jeudi soir encore, pour faire tomber Salzbourg, l'étonnant club autrichien qui n'a perdu que trois fois depuis le début de la saison. Habitué aux petites enceintes du championnat autrichien, le club entraîné par Marco Rose pourrait payer son inexpérience à ce niveau de la compétition. Mais Rudi Garcia reste sur ses gardes. « Pour moi, ils sont favoris mais on est un outsider déterminé à rejoindre la finale, ose même l'entraîneur marseillais. On a déjà affronté Salzbourg en poules, et cette équipe nous a battu chez elle et on n'a pas réussi à gagner à domicile. On ne leur a même pas mis un but », rappelle Rudi Garcia.La grande histoire attendraL'ancien coach de Lille et de la Roma est dans son rôle quand il tient ce genre de discours. Mais c'est en ramenant toujours tout le monde sur terre, en faisant preuve de pragmatisme sans jamais céder à la folie si caractéristique de l'OM que Rudi Garcia a ramené son équipe sur le devant de la scène cette saison. Une scène qui peut l'emmener à Lyon, en finale de cette Ligue Europa, puis dans l'histoire d'un club qui peine à écrire de nouveaux chapitres depuis le début du siècle. « Honnêtement, je n'y pense pas, coupe l'intéressé. J'ai une demi-finale à jouer avec mon équipe et je suis juste concentré là-dessus. Ecrire l'histoire, ça ne viendra que si on est bon sur le terrain. » « Penser à ça, ce serait se rajouter une pression. On fera le maximum pour rendre fiers les Marseillais et si on peut entrer dans l'histoire, on le fera avec plaisir », embraye Florian Thauvin.Pour succéder à NewcastleIl y a quatorze ans, c'est pourtant l'un de ces matchs qui échappent au temps qui avait permis à l'OM de se qualifier pour la finale de la Coupe de l'UEFA. A l'époque, c'est Newcastle qui s'était pris les pieds dans le tapis à Marseille, étrillé par le talent immense d'un Didier Drogba au sommet de son art. « Je me sentais si bien que j'ai tenté des trucs que je n'osais jamais. Je n'étais plus un joueur de foot, j'étais un avion », s'est amusé l'Ivoirien dans les colonnes de France Football cette semaine. Le Vélodrome ne cherche pas un successeur à son ancien avant-centre. Marseille n'a pas besoin d'un héros en particulier. La cité phocéenne veut juste un collectif assez puissant pour prendre le dessus sur celui de Salzbourg. Pour vibrer, et possiblement exulter. Pour se sentir vivant.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.