Ligue Europa - Marseille / Andoni Zubizarreta : " On connaît Salzbourg mais une demi-finale, ce sera différent "

Ligue Europa - Marseille / Andoni Zubizarreta : " On connaît Salzbourg mais une demi-finale, ce sera différent "©Media365

Marie Mahé, publié le vendredi 13 avril 2018 à 12h53

Ce vendredi, le tirage au sort des demi-finales de la Ligue Europa a eu lieu. L'Olympique de Marseille affrontera Salzbourg. Une confrontation qu'Andoni Zubizarreta, directeur sportif de l'OM, attend avec impatience, avec la finale à Lyon en point de mire.

Andoni Zubizarreta, Salzbourg est le tirage le moins pire pour l'Olympique de Marseille ?Ce n'est pas le meilleur. On connaît Salzbourg, on a joué contre eux. On a perdu là-bas, on a fait match nul chez nous. Mais c'est une demi-finale, ce sera différent. Hier (jeudi), Salzbourg a été très fort contre la Lazio. On va commencer par Troyes et après, on recommencera en Ligue Europa.Hier (jeudi), vous avez joué à 12. Le douzième homme, le public a été absolument extraordinaire. On peut mettre plus de monde dans le Vélodrome pour la demi-finale ?Plus, non. Je pense qu'on a fait le maximum dans le stade. Mais c'est vrai, c'est un public qui te donne de l'énergie. On t'aide, on te soutient. On a dit hier (jeudi), après le match, que c'est vrai, jouer à Marseille, jouer avec le maillot de Marseille au Vélodrome... C'est un public magnifique. C'est toujours une expérience magnifique mais spéciale. Après, il faut lui donner au public. Hier (jeudi), on a eu beaucoup de bons moments dans le match et à la fin du match.Le public a porté les joueurs. Les joueurs, eux, cette compétition, ils l'ont mise dans leur agenda. C'est une compétition à laquelle ils tiennent. Maintenant, quand on est en demi-finale, il n'y a plus qu'un objectif, il faut aller jusqu'à la finale, il faut aller jusqu'à Lyon. Ce n'est pas loin Lyon...Ce n'est pas loin. Je pense qu'on se sent soutenu des deux côtés. Le public a soutenu l'équipe mais c'est vrai aussi que l'équipe a pris le premier but. On est allé chercher l'égalisation, le deuxième but. La communion, la connexion de part et d'autre, ça a très bien marché. On est en demi-finale. Il faut beaucoup respecter Salzbourg mais ça serait aussi un rêve de jouer une finale et même une finale en France, dans un stade magnifique, une ville magnifique comme Lyon.Propos recueillis par beIN Sports

Vos réactions doivent respecter nos CGU.