Ligue Europa : Les Girondins font le boulot

Ligue Europa  : Les Girondins font le boulot©Media365

Rédaction , publié le jeudi 09 août 2018 à 20h50

Rapidement menés en début de rencontre, les Girondins ont renversé la vapeur pour s'imposer face à Mariupol (3-1), ce jeudi soir.

Durant près d'une demi-heure, Bordeaux a joué à se faire peur. Face à la modeste équipe de Mariupol, cinquième du dernier championnat ukrainien, qu'elle a d'ailleurs découvert il y a deux ans, les Girondins ont été cueilli à froid avant de réagir (3-1) et de se faciliter la tâche en vue du match retour du troisième tour de qualification de la Ligue Europa, au Matmut Atlantique, dans une semaine.

A croire que la pelouse catastrophique du Chornomorets Stadium avait des vertus soporifiques. Car même Gustavo Poyet l'a relevé : ses hommes ont entamé la rencontre endormis. Jules Koundé, dont les performances sont si prometteuses depuis qu'il s'est révélé la saison dernière, a probablement été le dernier à mettre le réveil. Pris dans son dos sur une touche adverse a priori anodine, le défenseur a contraint Benoit Costil à concéder le corner qui allait mettre les Girondins sous pression.

Dès la septième minute, Myshnov a repris victorieusement un coup de pied de coin mal repoussé par l'équipe au scapulaire (0-1). Le milieu de terrain ukrainien a bien failli doubler la mise une dizaine de minutes plus tard, encore une fois sur un second ballon, contraignant Costil à renvoyer des deux poings. Bordeaux a heureusement retrouvé ses esprits après la demi-heure de jeu, Gaëtan Laborde concluant du bout du pied un bon travail de François Kamano et un excellent service de Younousse Sankharé (1-1, 33eme).

Titularisé en lieu et place de Nicolas De Préville, l'attaquant s'est même offert un doublé en quatre minutes, profitant d'une énorme bourde de Khudzhamov, le portier adverse, incapable de bien contrôler un ballon qu'il avait reçu de son défenseur (1-2, 37eme). Les Girondins ont enfoncé le clou dès le début de deuxième période, le jeune Aurélien Tchouaméni bouclant une nouvelle occasion parfaitement construite, et une talonnade de grande classe de Sankharé. Ils entrevoient désormais les barrages.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU