Ligue Europa : Les favoris vont-ils tous passer ?

Ligue Europa : Les favoris vont-ils tous passer ?©Media365

Rédaction , publié le jeudi 21 février 2019 à 09h50

Sur courant alternatif depuis deux mois (7 défaites sur les 14 derniers matchs toutes compétitions confondues), Arsenal a touché le fond la semaine dernière.

Sa défaite sur le terrain du BATE Borisov (1-0), pourtant en pleine trêve hivernale prolongée dans le championnat biélorusse, l'a placé en ballottage défavorable avant le 16eme de finale retour de Ligue Europa à l'Emirates Stadium ce jeudi (18h55). C'est sans Alexandre Lacazette, expulsé au match aller après avoir vendangé une balle d'égalisation, que les Gunners devront renverser la double confrontation pour éviter l'humiliation. Unai Emery devrait aligner pour l'occasion son équipe-type, d'autant que ses joueurs n'ont pas joué en ce week-end de 8emes de finale de FA Cup. Ménagés à l'aller, Pierre-Emerick Aubameyang et Lucas Torreira devraient débuter la deuxième manche comme titulaires, alors qu'Aaron Ramsey revient de blessure. A priori, Arsenal est le seul candidat à la victoire finale réellement menacé d'élimination dès les 16emes de finale. Son voisin Chelsea a fait le plus dur en s'imposant à Malmö au match aller (1-2). Même constat pour Naples chez le FC Zurich (1-3), le Benfica contre Galatasaray (1-2) et Valence face au Celtic Glasgow (0-2).

L'Espagne vers un carton plein ?

Les clubs espagnols, qui ont remporté six des neuf Ligues Europa depuis le changement de format, sont même bien placés pour faire un carton plein, après la qualification du FC Séville aux dépens de la Lazio Rome mercredi. Le Betis Séville (contre Rennes) et Villarreal (face au Sporting Portugal) aborderont aussi la deuxième manche en position de force. Sur le podium de Serie A, l'Inter Milan n'a plus qu'à terminer le travail devant le Rapid Vienne, suite à son succès de l'aller (0-1). A noter toutefois au rayon des grands clubs en danger la présence du Bayer Leverkusen, en pleine remontée en Bundesliga et accroché à Krasnodar jeudi dernier (0-0). Demi-finaliste malheureux contre l'OM la saison passée, le RB Salzbourg devra remonter un but de retard contre le Club Bruges, vainqueur en Belgique (2-1). La mission sera la même pour le Zenit Saint-Pétersbourg face à Fenerbahçe (1-0 pour les Turcs à l'aller), alors que le Dynamo Kiev et l'Olympiacos se retrouveront après leur première confrontation spectaculaire en Grèce (2-2).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.