Ligue Europa : Le top/flop des clubs français

Ligue Europa : Le top/flop des clubs français©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le vendredi 04 novembre 2022 à 10h24

La soirée européenne de jeudi s'est avérée satisfaisante pour le football tricolore, heureux de qualifier ses quatre représentants. Quels en ont été les satisfactions et les déceptions ? Voici le top/flop.


Ludovic Blas

Entré en jeu au retour des vestiaires, Ludovic Blas a métamorphosé à lui seul la physionomie de la rencontre Olympiakos - Nantes (0-2). Insipide durant plus d'une heure, la rencontre s'est décantée grâce à deux éclairs du milieu offensif des Canaris. D'un centre léché d'abord. Il a déposé le cuir sur le crâne de Mostafa Mohamed pour l'ouverture du score (0-1, 79eme). Puis il a définitivement propulsé le FC Nantes en barrage de la Ligue Europa, d'un lob subtil avant le temps additionnel (0-2, 90eme).

Kevin Volland

La campagne décevante de l'AS Monaco en Ligue Europa a-t-elle été enfin lancée ? Dans l'obligation de l'emporter contre l'Etoile Rouge de Belgrade pour finir second de groupe, le club de la principauté a rapidement pris les choses en main. Et cela grâce à un héros pour le moins inattendu. Blessé en début de saison et peu sollicité depuis son retour, Kevin Volland a utilisé à bon escient sa titularisation à la pointe de l'attaque aux côtés de Wissam Ben Yedder. D'un triplé exposant ses qualités d'attaquant complet, l'Allemand a été le grand artisan du succès écrasant de l'ASM (4-1).

Les nuls décevants de Rennes et Nice

C'est devenu une habitude rennaise cette saison en Ligue Europa, les hommes de Bruno Génésio se font rejoindre au score alors qu'ils ont le match en main. Contre Larnaca au Roazhon Park après l'ouverture du score signée Matthis Abline (1-0, 17eme), les Bretons ont encaissé un but de Rafa Lopes dans le dernier quart d'heure (1-1, 76eme), anéantissant leurs chances de finir premiers du groupe B. Car dans le même temps, le Fenerbahce a dominé le Dynamo Kiev (0-2) et atteint directement les 8eme de finale, contrairement au Stade Rennais, reversé en barrage contre une écurie 3eme de son groupe de Ligue des champions.

Même son de cloche pour Nice en Ligue Europa Conférence. Suite au net avantage pris sur la pelouse de Cologne avant le repos grâce à Gaëtan Laborde (0-1, 40eme) et Bilal Brahimi (0-2, 43eme), les Aiglons ont joué à se faire peur en seconde période. Leur relâchement a engendré le retour des Allemands, revenus à 2-2. Un moindre mal toutefois car en fin de rencontre, le Gym a résisté au finish tonitruant des Boucs. Et dans le même temps, l'égalisation de Slovacko chez le Partizan Belgrade a maintenu l'OGC Nice en tête du groupe D. Lucien Favre et sa troupe accèdent donc directement aux 8eme de la C4 et retrouveront le parfum de la Coupe d'Europe au mois de mars prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.