Ligue Europa : Le FC Séville et l'Inter Milan boivent la tasse, Benfica soulagé

Ligue Europa : Le FC Séville et l'Inter Milan boivent la tasse, Benfica soulagé©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, publié le vendredi 15 mars 2019 à 00h10

Candidats au sacre en C3, le FC Séville et l'Inter Milan ont subi la loi du Slavia Prague et de l'Eintracht Francfort en huitièmes de finale retour de la Ligue Europa. Benfica et Villarreal disputeront également les quarts.

A la peine depuis plusieurs semaines, l'Inter Milan comptait sur la Coupe d'Europe pour se refaire la cerise. Notamment avant un derby milanais très attendu contre le Milan (3eme de Serie A), dimanche soir. C'est raté pour les Nerazzurri, placés un point derrière leur grand rival lombard en championnat. Ils ont pris la porte en huitièmes de finale de la Ligue Europa malgré un match retour disputé à la maison et un bon nul rapporté de Francfort (0-0) à l'aller.

Handanovic évite une addition plus lourde

Le ballottage favorable s'est évanoui dès la 6eme minute pour les Noir et Bleu. Redoutable buteur (15 réalisations en Bundesliga), Jovic est passé par là en lobant joliment Handanovic suite à une erreur de de Vrij. Le portier slovène a ensuite évité une correction plus lourde pour l'Inter en s'interposant plusieurs fois. L'Eintracht Francfort de Trapp, prêté par le PSG, retrouvera Villarreal dans le Top 8 de la C3. Déjà victorieux à l'aller (3-1), le sous-marin jaune a validé son affaire en dominant à la maison le Zenit Saint-Pétersbourg (2-1) grâce à des buts de Moreno et Bacca.

Le Slavia Prague et Benfica passent en prolongation

L'exploit de la soirée est à mettre au crédit du Slavia Prague. Au terme d'une rencontre folle, le club pragois a éliminé le Séville FC, quintuple lauréat de la Ligue Europa. Après le 2-2 du match aller, les partenaires de Ben Yedder, auteur du 1-1 sur penalty, pensaient rafler la mise durant la prolongation après le but de Vazquez (3-2, 98eme). Mais van Buren (102eme) et Traoré (120eme) ont permis au club tchèque de renverser les Andalous. Une prolongation s'est également déroulée à Lisbonne où le Benfica, tombé à l'aller en Croatie (0-1), a finalement pris le meilleur sur le Dinamo Zagreb (3-0). Entré en jeu à la reprise, Jonas a d'abord remis les deux formations à égalité (71eme). Ferro (94eme) et Grimaldo (105eme) ont ensuite délivré les Lisboètes dans une ambiance de folie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.