Ligue Europa : La billetterie de la finale ne fait pas recette

Ligue Europa : La billetterie de la finale ne fait pas recette©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le samedi 18 mai 2019 à 07h45

Organisée à Bakou le 29 mai prochain, la finale de la Ligue Europa entre Chelsea et Arsenal pose problème aux supporters, qui ne se bousculent pas pour acheter leur place.

Avant le duel entre Tottenham et Liverpool à Madrid le 1er juin en Ligue des Champions, Chelsea et Arsenal vont se retrouver le 29 mai pour la finale de la Ligue Europa. Une rencontre qui se disputera sur la pelouse du Stade Olympique de Bakou, soit à environ 9000km de Londres. Face à un voyage qui est loin d'être simple pour rallier la capitale de l'Azerbaïdjan, avec des escales en Turquie, Allemagne, Ukraine ou encore au Moyen-Orient sur le chemin, les dirigeants d'Arsenal ont envoyé à l'UEFA une lettre pour se plaindre des difficultés rencontrées par les supporters.

L'UEFA tente de se dédouaner

Une plainte à laquelle le directeur des compétitions de club de l'UEFA, Giorgio Marchetti, a répondu. « Une finale 100% anglaise jouée par deux clubs de Londres n'était pas très prévisible au moment d'attribuer l'organisation de la finale. Cela a ajouté des problèmes logistiques significatifs, assure le dirigeant dans son courrier, rendu public par le Daily Mail. Nous sommes vraiment désolés pour les soucis que vos supporters, et ceux de Chelsea, rencontrent pour essayer d'organiser leur voyage à Bakou. Nos experts travaillent d'arrache-pied sur ce problème afin de vous aider à trouver des solutions moins coûteuses pour les supporters qui feront le déplacement. » Mise en cause par Arsenal quant au choix d'une finale dans une capitale aussi éloignée, l'UEFA a répondu qu'elle considérerait injuste d'écarter des candidatures pour des raisons géographiques, sachant que des matchs de l'Euro 2020 auront également lieu à Bakou.

Chelsea et Arsenal prêts à rendre la moitié de leurs billets

Face à ces problèmes de transport vers l'Azerbaïdjan, les deux clubs londoniens peinent à trouver des débouchés pour leur quota de billets dans les tribunes du Stade Olympique de Bakou. En réalité, les deux clubs pourrait rendre à l'UEFA jusqu'à la moitié des 6000 billets qui étaient dévolus à chacun. Et cela malgré l'accord trouvé avec une agence de voyage pour réduire les coûts du voyage à une somme légèrement supérieure à 1100 euros pour faire l'aller-retour Londres-Bakou en marge de cette finale. Une situation qui, au sein de l'UEFA, pose question mais ne devrait pas remettre en cause l'organisation future de finales européennes dans la partie la plus à l'est de l'Europe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.