Ligue Europa : Il marque depuis le milieu de terrain !

Ligue Europa : Il marque depuis le milieu de terrain !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 23 octobre 2020 à 14h36

Kemar Roofe a inscrit l'un des plus beaux buts de l'année sur une frappe depuis la ligne médiane jeudi, lors de la victoire 2-0 des Rangers sur la pelouse du Standard en Ligue Europa.

 

Presque 50 mètres. Jeudi soir, au stade Maurice Dufrasne de Liège, Kemar Roofe a inscrit un but incroyable dans le temps additionnel de ce match de Ligue Europa entre le Standard et son équipe des Rangers. Buteur sur une frappe du milieu de terrain, l'attaquant anglais de 27 ans a battu un record, puisqu'aucun joueur n'avait marqué d'aussi loin dans la compétition (49,9 mètres). Une réalisation exceptionnelle, après avoir éliminé trois joueurs, qui a permis au club écossais de s'imposer 2-0 en Belgique. Roofe est un habitué de ce genre de buts, lui qui avait marqué de plus de 36 mètres il y a cinq ans face à Brentford en League Cup, alors qu'il portait le maillot d'Oxford United. 

"C'était une inspiration de génie, a apprécié son entraîneur Steven Gerrard, interrogé par BT Sport. J'ai eu la chance de le revoir cinq ou six fois depuis la fin du match, et ce qui est très fort, c'est aussi ce qu'il a fait avant. Il élimine deux joueurs sur un terrain très difficile, avec les pires conditions que je n'ai jamais vues. Et il réussit à en éliminer un autre, et à avoir la vision et l'audace pour tenter ce tir. C'est sûrement le plus beau but que j'ai vu dans un stade. Et je suis professionnel depuis 1998. C'est un but incroyable, et il mérite toutes ces félicitations." La fin de match a toutefois été un peu tendu. Adjoint de Philippe Montanier, l'entraîneur français des Rouches, l'ancien défenseur lyonnais Eric Deflandre est venu s'en prendre à Roofe, lui reprochant son attitude après son but. Les joueurs du Standard ont aussi accusé l'attaquant des Rangers d'avoir provoqué les supporters locaux. Certains, sur les réseaux sociaux, se sont aussi émus de sa célébration, Roofe ayant désiné un "A" puis un "L" avec ses doigts. Mais il ne s'agissait pas d'un clin d'œil à Anderlecht, grand rival du club liégeois, mais une référence aux prénoms de ses deux enfants, qu'il effectue à chaque but ou presque... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.