Ligue Europa - Finale / OM : Pour Payet, Thauvin et Rami, un dernier entretien d'embauche avant la liste des 23

Ligue Europa - Finale / OM : Pour Payet, Thauvin et Rami, un dernier entretien d'embauche avant la liste des 23©Media365

Rémi Farge, publié le mercredi 16 mai 2018 à 08h54

Repoussée en raison de la finale de la Ligue Europa, la liste des 23 joueurs français retenus pour la Coupe du Monde 2018 pourrait être directement influencée par le match entre Marseille et l'Atlético Madrid. Dimitri Payet, Florian Thauvin et Adil Rami seront notamment scrutés de près.

Ils seront nombreux, ce mercredi soir (20h45), à rêver d'un ticket pour la prochaine Coupe du Monde, parmi ceux qui seront présents sur la pelouse du Groupama Stadium. Si pour Antoine Griezmann et Steve Mandanda, le billet est déjà en poche, pour d'autres, rien n'est joué. Adil Rami, Dimitri Payet et Florian Thauvin peuvent y croire, comme Lucas Hernandez dans le camp adverse. Même Kevin Gameiro, Bouna Sarr et Jordan Amavi gardent le secret espoir de faire partie de la liste des 23 que dévoilera Didier Deschamps jeudi. Jeudi et non mardi, comme cela était initialement prévue. Mais suite à la qualification de l'OM pour la finale de la Ligue Europa, le sélectionneur a revu ses plans. « À partir du moment où une finale concerne des internationaux, je ne veux pas avoir d'influence la veille d'un match de ce niveau. C'était pour moi inconcevable », a explique-t-il sur le site de la FFF.

Payet au centre des attentions

Et comme une liste peut, à la marge, évoluer jusqu'au dernier jour, certains pourraient jouer gros ce mercredi soir. Une sorte de dernier entretien d'embauche, en somme. On pense à Adil Rami, Florian Thauvin, Dimitri Payet et Lucas Hernandez. Ce dernier n'est pas assuré de jouer en raison du récent retour de blessure de Filipe Luis. Mais les trois Marseillais, eux, seront bien présents sur le pré. De cette liste, il n'a nullement été question en conférence de presse. Pas même avec le Réunionnais, qui concentre la plupart des attentions sur le sujet depuis quelques semaines. Snobé en mars dernier à cause de performances très mitigées en club, le capitaine olympien est l'homme fort de cette fin de saison. Diego Simeone s'en méfie énormément, comme il l'a encore répété mardi devant la presse : « Payet a cette capacité à imposer son rythme, mais aussi à être décisif sur phase arrêtée. »

Rami peut être serein, Thauvin doit encore et toujours prouver

Avec la blessure de Laurent Koscielny, Adil Rami s'est lui complètement relancé dans la course au Mondial russe. Sa bonne saison et son pied droit en font le favori pour prendre le quatrième ticket de défenseur central. Une grosse finale achèverait de convaincre Didier Deschamps, qui apprécie l'ancien Lillois. Pour Florian Thauvin, on a toujours l'impression que le travail a été fait. Mais malgré sa grosse saison, l'ancien Bastiais n'est pas assuré de figurer dans la liste, concurrence oblige. Souvent, c'est le même reproche qui est adressé au numéro 26 phocéen : sa difficulté à briller dans les grands rendez-vous. Assurément, celui-ci en est un. Le plus important, même. Alors s'il lui reste un pas à faire pour rejoindre l'avion qui décollera le 10 juin pour Moscou, c'est sans doute contre l'Atlético qu'il devra le faire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.