Ligue Europa - Finale : Les réactions des Marseillais après la défaite contre l'Atlético

Ligue Europa - Finale : Les réactions des Marseillais après la défaite contre l'Atlético©Media365

Rédaction , publié le mercredi 16 mai 2018 à 23h35

Quelques minutes après le coup de sifflet final, les joueurs marseillais étaient forcément déçus de ne pas repartir avec le trophée et d'être tombés sur une équipe madrilène beaucoup plus expérimentée. Jacques-Henri Eyrault s'est quant à lui montré fier de ses joueurs et appelle à la mobilisation générale dans la lutte pour la 3eme place en Ligue 1.

Florian Thauvin (attaquant de l'OM) au micro de beIN Sports
« C'est dommage. Cela me fait mal au cœur. On a fait un très beau parcours. On aurait aimé être récompensé. Mais c'est le foot. Face à des équipes comme ça, on n'a qu'à apprendre et tirer des conclusions. C'est une grande équipe. Ils étaient tous regroupés au début du match et n'ont pas pris de but, et derrière, ils en ont mis trois. La sortie de Dimitri nous fait mal aussi. Beaucoup de choses ne nous ont pas été favorables ce soir. On apprend. »

Adil Rami (défenseur central de l'OM) au micro de beIN Sports
« Je pense que le premier but a fait basculer le match. Derrière c'était difficile de chercher la défense adverse. Le plus important, c'est qu'on va devoir se servir de ce match pour progresser. La marche était trop haute, mais le score ne reflète pas le match. On s'est battu mais l'expérience nous a manqué. Dans ces cas-là, il ne faut pas jouer au ballon. Si on essaie de jouer et qu'on a peur, on se met en danger et on l'a bien vu ce soir avec un grand Antoine Griezmann qui fait la différence. »

Bouna Sarr (latéral droit de l'OM) au micro de beIN Sports
« Forcément on est déçus de perdre après un si beau parcours. Ça fait partie du foot et cette belle équipe de l'Atlético n'a pas démérité, c'est comme ça. La blessure de Payet, forcément ça nous a fait mal. C'est un de nos leaders techniques, mais on a fait avec. On avait bien commencé ce match, on s'est procuré plusieurs occasions que l'on n'a pas su mettre au fond. On prend un but contre le cours du jeu et on n'a pas su se remettre dans le match. »

Jacques-Henri Eyraud (président de l'OM) en zone mixte
« C'est dur, c'est évidemment une déception. On était venu pour gagner. Je trouve qu'on a fait une première période de qualité, on avait la possession. Mais face à de grands champions comme les Espagnols, la moindre erreur est exploitée et c'est ce qu'ils ont fait. Ensuite on perd rapidement Dimitri (Payet). Mais ce que je veux dire, c'est que je suis immensément fier de ces garçons, du travail fourni, des valeurs montrées sur le terrain durant toute la saison. Mais la saison n'est pas terminée et j'espère qu'on va la finir en beauté au Vélodrome samedi (ndlr : contre Amiens). Il faut qu'on gagne ce match, c'est une rencontre importante. On va encore compter sur notre public qui sera nombreux et qui va nous porter samedi. (Sur l'absence d'incidents) Ce n'est pas une surprise. Il n'y avait pas de raison qu'il y ait des incidents dans la ville ou dans le stade. Les fumigènes ? Oui, c'est vrai, je pense qu'il y a d'autres moyens de montrer sa passion et son attachement à son club et je regrette ces fumigènes. »

Franck McCourt (propriétaire de l'OM) en zone mixte
« Je suis comme tous les supporters, forcément déçu de notre défaite en finale. Mais il faut rappeler à tout le monde le parcours incroyable que nous avons fait dans cette compétition, grâce à un engagement extraordinaire. C'est l'OM que j'aime voir et que je veux voir à chaque match. Notre saison a été incroyable -et ce n'est pas encore terminé. C'est le résultat d'un travail d'équipe, d'un travail continu des dirigeants, du personnel et bien sûr des joueurs. Cette étape exceptionnelle nous montre que l'OM peut faire de grandes choses. Ce n'est que le début. Nous avons de grandes ambitions. Notre objectif est de construire sur le long terme et de faire d'OM une équipe capable de concourir chaque année en France et en Europe. »

Andoni Zubizarreta (directeur sportif de l'OM) en zone mixte
« Je l'avais dit, les finales se jouent sur des petits moments spécifiques. Madrid a l'expérience de ces moments mais on a beaucoup appris, on est très content et très fier de cette équipe, encore plus aujourd'hui. Même à 2-0, on a eu le cœur d'aller chercher le but donc qu'est-ce qu'on peut demander de plus à cette équipe ? Maintenant, il faut aller chercher les trois points contre Amiens. C'est vrai que ça av être une nuit assez difficile mais il faut revenir. Le football te donne toujours une possibilité et il faut aller la chercher samedi soir. On est déçu mais il faut également dire merci aux supporters qui étaient au stade et qui ont été derrière nous même après la fin du match. »

Maxime Lopez (milieu de l'OM) en zone mixte
« C'est très difficile. Après, on a vu ce que c'était le haut-niveau. A certains moments du match, on peut marquer, on prend le dessus. Malheureusement, il y a des grands joueurs en face et eux, ils mettent au fond. On a vu que l'expérience jouait beaucoup et que c'est une équipe qui a l'habitude de jouer des finales. C'est une grande équipe avec des grands joueurs et on a vu que nous étions une équipe très jeune. Perdre Dimitri (Payet) au bout de 30 minutes, ça nous a fait très mal car c'est une pièce maîtresse de l'équipe. Ça fait mal au cœur de le voir sortir en pleurant car c'est quelqu'un dont je suis proche. Maintenant, il va falloir mettre toute la frustration de côté et se concentrer sur le match d'Amiens. Dans son discours d'après-match, le coach nous a dit que samedi, il fallait mettre la même rage qu'on avait eu ce soir afin de finir en beauté au Vélodrome. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU