Ligue Europa (finale) : La défense de MU a tout bloqué

Ligue Europa (finale) : La défense de MU a tout bloqué©Media365

Alessandro Pitzus, publié le mercredi 24 mai 2017 à 23h13

Grâce à une solidité défensive au rendez-vous, Manchester United a remporté la Ligue Europa face à l'Ajax (2-0). Daley Blind a été à la hauteur. Buteur, Pogba, après un bon début, s'est un peu éclipsé.

Le top : Daley Blind (7)
Face à son club formateur, Daley Blind n'a pas fait de sentimentalisme : il a totalement dominé ses adversaires. Avec lui dans l'axe, Manchester United n'a pas souffert de la suspension d'Eric Bailly. Mercredi soir, l'Oranje n'a pas hésité à venir chatouiller les chevilles des joueurs d'Amsterdam. Beaucoup de malice dans son jeu et des relances toujours propres et efficaces. Il n'a rien laissé passer. Impressionnant de confiance et de solidité.
Sergio Romero : 5
Le gardien argentin a vécu l'une des soirées les plus paisibles de sa carrière, c'est le moins que l'on puisse dire. Il aura fallu une frappe anodine à la 86eme minute pour le sortir du chômage technique. Hormis quelques relances et deux trois interventions aériennes, le Sud-Américain a dû trouver le temps long.
Antonio Valencia : 6
Face aux jeunes pousses néerlandais, Antonio Valencia a parfaitement utilisé son expérience pour prendre le dessus sur ses adversaires. Sur les quelques duels défensifs qu'il a livrés, le latéral droit équatorien ne s'est jamais jeté et a défendu avec beaucoup de justesse. Offensivement, le Mancunien n'a pas eu besoin de beaucoup s'employer, mais il a fait mal lorsqu'il a déboulé dans son couloir.
Chris Smalling : 6
Il a dégagé une solidité assez impressionnante en défense centrale. Jamais inquiété, très fort dans les duels, Chris Smalling a éteint la jeune garde de l'Ajax qui a osé s'aventurer dans sa zone. Dans le domaine aérien, l'Anglais a imposé sa loi. Idem dans les duels où son agressivité lui a permis de prendre le meilleur sur tous ses adversaires.
Matteo Darmian : 5
Bien aidé par le déchet technique des joueurs de l'Ajax, Matteo Darmian a effectué un match correct défensivement. L'Italien s'est montré plutôt appliqué et sérieux, mais n'aura jamais eu la moindre influence devant. Ce n'était pas dans ses prérogatives du soir. Dommage pour un latéral qui a la réputation d'être offensif. Il n'a pas existé de ce côté-là.
Ander Herrera : 5
Pour se battre dans l'entrejeu et récupérer des ballons comme un mort de faim, Ander Herrera n'est pas le dernier. L'Espagnol n'aura pas eu beaucoup d'influence sur le jeu mancunien, mais il n'était pas là pour ça. Son credo, c'était plutôt la combativité et couper les lignes de passes. L'ancien joueur de Bilbao a, au moins, réussi cela.
Henrik Mkhitaryan : 6
Avant son but plein de finesse et de malice en début de seconde période, le match de Mkhitaryan se résumait à beaucoup de fautes et rien d'autre. Le milieu offensif arménien, placé à gauche, a passé son temps à essayer de verrouiller son couloir pour que l'Ajax ne puisse pas se projeter.
Marouane Fellaini : 6
Il est inélégant, il met des coups dans tous les sens, mais Marouane Fellaini a une importance capitale dans ce Manchester United version José Mourinho. Dans les airs, rien ne lui a échappé pendant 90 minutes. Même quand le ballon était au sol, le milieu belge, grâce à sa puissance physique, a dominé de la tête et des épaules. Les joueurs de l'Ajax n'ont jamais eu les ressources nécessaires pour le freiner.
Paul Pogba : 6
Son but ne restera pas dans les mémoires, mais Paul Pogba a eu une véritable influence dans l'entrejeu où il a récupéré beaucoup de ballons. Malgré une certaine nonchalance parfois agaçante, le milieu des Bleus a réussi à distiller quelques passes inspirées pour Rashford en 45 minutes. Avec sa facilité technique et son impact physique, le Tricolore a mis les milieux de l'Ajax dans sa poche. Il aura eu le mérite d'essayer de jouer vers l'avant en essayant de combiner avec ses partenaires, même s'il s'est montré effacé dans la dernière demi-heure.
Juan Mata : 5
Ce n'était pas un match pour les créateurs comme lui. Très discret tout au long de la partie, le milieu offensif espagnol a eu quelques fulgurances à certains moments, mais pas plus. Il s'est, lui aussi, concentré sur les taches défensives en aidant Darmian à verrouiller le couloir. C'est lui qui tire le corner qui amène le deuxième but mancunien. Pour le reste, il n'y a pas grand-chose à dire.
Marcus Rashford : 5
Esseulé en pointe et pas souvent alimenté en bons ballons, Marcus Rashford a beaucoup couru dans le vide, notamment en seconde période où il a disparu de la circulation. Dommage car ses 45 premières minutes avaient été plutôt encourageantes. En tentant de profiter des espaces grâce à sa vitesse de pointe, l'Anglais a plané comme une menace. Mais il ne pouvait pas faire perdurer ce danger sans l'aide de ses coéquipiers.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.