Ligue Europa - Everton : Le supporter banni a honte, mais se considère comme un bouc-émissaire

Ligue Europa - Everton : Le supporter banni a honte, mais se considère comme un bouc-émissaire©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 22 octobre 2017 à 12h12

Jeudi soir en Ligue Europa, un supporter d'Everton a profité d'une bagarre générale entre ses joueurs et ceux de l'Olympique Lyonnais pour aller donner un coup à Anthony Lopes, tout en tenant son fils de 3 ans dans l'autre bras ! Ce dimanche, l'homme de 30 ans, qui souhaite garder l'anonymat, est revenu dans les colonnes du Mirror sur cette drôle de soirée, qui a conduit à son bannissement à vie par le club de Liverpool. S'il dit d'abord avoir honte de son comportement, sa justification devient ensuite assez particulière...

« J'ai honte de ce que j'ai fait. Je le sais. Je ne suis pourtant pas une tête de b***. Mais les joueurs ont commencé à balancer leurs bras, je me suis senti en danger. C'est à eux de donner l'exemple, ce sont des sportifs professionnels. Et la porte par laquelle je suis passée aurait dû être fermée. Everton aurait dû assurer une sécurité adéquate. Je sais que je me suis dans une position dangereuse. Ce n'était pas intentionnel, mais j'étais trop concentré sur le fait de hurler après les joueurs, qui faisaient de la m***. (...) Je suis un bouc-émissaire. Cantona a couru sur le terrain, a donné un kung-fu-kick » à un supporter dans la poitrine (contre Crystal Palace en 1995, ndlr) et on dit que je suis la pire chose qui soit arrivée dans le football ? J'habite avec ma mère. Mon ex-femme m'a appelé et j'ai peur que les services sociaux se mêlent de cette histoire et me privent de mon fils », conclut le supporter, qui ne fera pas appel de la décision des Toffees de le bannir à vie.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU