Ligue Europa - Everton : L'UEFA ouvre une enquête, le supporter avec son enfant banni de stade

Ligue Europa - Everton : L'UEFA ouvre une enquête, le supporter avec son enfant banni de stade©Media365

Rédaction , publié le vendredi 20 octobre 2017 à 19h05

L'UEFA a annoncé ce vendredi soir avoir ouvert une enquête suite à la bagarre survenue lors du match Everton-Lyon en Ligue Europa, impliquant des supporters.

L'UEFA n'a pas tardé à se saisir du dossier. Au lendemain du match de Ligue Europa remporté par Lyon à Everton (1-2), l'instance a suivi la police britannique, première à ouvrir une instruction dès ce vendredi matin suite aux coups portés par des supporters des Toffees contre des joueurs lyonnais. L'UEFA précise que cette procédure est ouverte pour « agressions par des supporters contre des joueurs ». Le cas d'Everton sera examiné le 16 novembre. En attendant, le club de Liverpool a d'ores et déjà annoncé avoir banni un de ses supporters. Selon la BBC, il s'agit bien du supporter qui tenait son enfant dans les bras en donnant des coups à Anthony Lopes. Une image qui a particulièrement choqué jeudi soir des deux côtés de la Manche.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - Ligue Europa - Everton : L'UEFA ouvre une enquête, le supporter avec son enfant banni de stade
  • et le capitaine d'everton blanc comme neige normal l'arbitre etait copain avec l'entraineur d'everton

  • j admire le sang froid des lyonnais.bravo à eux.si j étais encore footballeur la pourriture de capitaine d everton aurait fini à l hopital.

  • Encore Lopes ! Toujours dans les bons coups celui là !!!

    l'honnêteté n'est pas votre fort.

    ouvrez vos yeux monsieur Lopes a ete agresse par un voyou

  • Everton doit payer lourdement et le déglingué Williams de meme ainsi que l'arbitre .

  • au moins chez eux , c'est clair, il ne discute pas des mois
    bravo, bonne décision
    une bonne leçon pour les décideurs francais du foot