Ligue Europa : Chelsea sort Francfort à l'issue de la séance des tirs au but

Ligue Europa : Chelsea sort Francfort à l'issue de la séance des tirs au but©Media365

Rémi Farge, publié le jeudi 09 mai 2019 à 23h48

Face à Arsenal, on retrouvera Chelsea en finale de la Ligue Europa le 29 mai prochain. Les Blues ont battu Francfort ce jeudi soir au terme d'une demi-finale tellement serrée qu'elle s'est terminée par une séance de tirs au but.

A quoi se joue une demi-finale de Ligue Europa ? A un genou, peut-être. Le genou de Kepa, qui a stoppé de la plus improbable des façons le tir au but frappé plein centre par Hinterreger. A ce moment-là, l'Eintracht Francfort était parti pour disputer sa première finale européenne depuis 1980. Mais passé ce raté, tout s'est enrayé pour le club allemand. Désireux de prendre une belle revanche après la polémique sur sa non-sortie avant les tirs au but en finale de League Cup, le gardien de Chelsea a été le héros de cette demi-finale retour en repoussant deux des cinq tentatives adversaires. L'épilogue d'une longue soirée à Stamford Bridge, où le petit poucet de ce dernier carré a bien failli réussir un nouvel exploit sur la scène européenne, une semaine après le nul concédé sur ses terres (1-1).

Jovic répond à Loftus-Cheek

Le match a été équilibré d'un bout à l'autre (18 tirs à 14 en faveur des hommes de Maurizio Sarri). Les Allemands sont ceux qui ont le mieux débuté, mettant plus d'impact dans les duels et se procurant la première occasion chaude sur une volée de Da Costa parfaitement détournée par Kepa. Mais après cette bonne entame des visiteurs, Chelsea a remis le pied sur le ballon. Après un premier arrêt de Trapp devant Giroud (23eme) et un sauvetage d'Asebe sur sa ligne (24eme), c'est Loftus-Cheek qui a ouvert le score. Après un gros boulot de Hazard au milieu de plusieurs adversaires, le milieu anglais a trompé Trapp dans un angle fermé en ouvrant son pied droit à la Thierry Henry (28eme). Comme en première période, l'Eintracht a démarré le deuxième acte de façon très autoritaire. Et très vite, Jovic a égalisé. Devant le parcage visiteur, l'attaquant serbe a profité de l'apathie de David Luiz sur une passe en profondeur de Gacinovic pour tromper Kepa avec sang-froid (49eme). Pas loin de prendre l'avantage sur une volée de ce même Gacinovic (59eme) dix minutes plus tard, l'équipe d'Adolf Hütter s'est ensuite mise à reculer. Zappacosta a alerté Trapp (77eme), avant que Giroud ne passe tout près d'inscrire le but de la victoire en fin de match sur un tir à 0 mètres (87eme). Totalement débridée, la prolongation a vu les deux équipes avoir leur chance, en vain. Les défenseurs de Chelsea ont sauvé plusieurs ballons sur leur ligne, et Trapp s'est employé sur un tir puissant de Zappacosta (115eme).

Trapp s'y est vu, mais Kepa lui a volé la vedette

Puis est venu le temps de la séance des tirs au but. Au lendemain du triplé de Lucas avec Tottenham, on a d'abord cru que Trapp allait être le héros de cette fin de match. L'ancien Parisien a été le premier à se mettre en évidence, en détournant avec brio le tir d'Azpilicueta. Mais ses partenaires n'ont pas assuré. Hinteregger a raté sa tentative, avant que Paciencia ne bute lui aussi sur un excellent Kepa. Six ans après sa victoire en Ligue Europa contre Benfica, Chelsea retourne en finale. Une finale, le 29 mai prochain à Bakou, qui sera 100% anglaise et même 100% londonienne, puisque les Blues défieront Arsenal, tombeur de Valence plus tôt dans la soirée (2-4).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.