Ligue Europa (3eme tour préliminaire aller) : L'OM bat Ostende avec un triplé de Germain

Ligue Europa (3eme tour préliminaire aller) : L'OM bat Ostende avec un triplé de Germain©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le jeudi 27 juillet 2017 à 22h38

Sans être brillant, l'Olympique de Marseille a pu compter sur un Valère Germain de gala pour dominer Ostende en Ligue Europa ce jeudi soir (4-2). Un triplé du nouvel attaquant phocéen a permis de masquer la prestation très moyenne de la défense.

Avec son nom, sa bonne tête et son talent, il n'avait pas besoin d'en faire autant pour se faire adopter par le Vélodrome. Mais Valère Germain n'avait pas envie de faire les choses à moitié. Pour son premier match officiel avec l'Olympique de Marseille, l'ancien Monégasque a tout simplement livré l'une des meilleures prestations de sa carrière. A l'arrivée, un triplé. Oui, déjà ! Un centre de Florian Thauvin coupé au premier poteau dès l'entame (2eme), une reprise en première intention de toute beauté sur un ballon de Maxime Lopez (58eme), et enfin un tir croisé après une superbe ouverture de Dimitri Payet (82eme). La totale. Sans oublier cet appel, parmi tant d'autres, amenant l'autre but marseillais de la soirée, signé Morgan Sanson (33eme).
La défense n'est pas encore au niveau
Et heureusement que Valère Germain était en forme ce jeudi soir. Car l'OM n'a pas forcément montré un visage très rassurant contre Ostende. L'impression laissée par cette première sortie officielle de l'OM version 2017-18 rappelle d'ailleurs les analyses de la saison précédente. Une équipe capable de très belles choses offensivement mais qui tangue dangereusement quand il s'agit de défendre. Encore une fois, face à un adversaire largement inférieur, la défense phocéenne a parfois souffert, et la présence d'Adil Rami n'y a pour l'instant rien changé. Les problèmes sont notamment venus des côtés. Hiroki Sakai est impliqué sur le premier but belge (26eme), tandis que Patrice Evra a multiplié les approximations au marquage. Même Steve Mandanda, impérial pour empêcher Ostende d'égaliser en début de deuxième période, s'est raté sur le deuxième but adverse. Trop avancé, le gardien olympien a été surpris par le lob parfait de Musona (69eme).
Germain, mais aussi Payet
Heureusement, le niveau défensif et offensif de l'équipe de Rudi Garcia n'a rien à voir. Valère Germain a brillé et fait vivre un calvaire à l'ancien Parisien Rozehnal (sans les arrêts de Proto, il aurait encore pu marquer d'autres buts...), mais ses compères des avant-postes n'ont pas été en reste. Dimitri Payet en tête, lequel a multiplié les caviars à destination de ses coéquipiers. Une physionomie de rencontre largement facilitée par le comportement des joueurs d'Ostende, qui n'ont jamais cherché à verrouiller. Le Vélodrome, particulièrement bien garni, a adoré. L'entraîneur marseillais sans doute un peu moins. Mais malgré les failles estivales de cet OM-là, la route des barrages de la Ligue Europa s'est déjà bien dégagée.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU