Les cadres ont plombé l'OM

Les cadres ont plombé l'OM©Media365

Rédaction , publié le mercredi 16 mai 2018 à 23h21

Dans une finale où l'expérience a pris le dessus, les Marseillais n'ont pu compter sur l'ensemble de leur cadre pour mettre à mal la domination madrilène.

Quelques minutes après le coup de sifflet, le sentiment que Marseille est passé si loin et si près de cette Ligue Europa domine. Oui, l'OM a bousculé cet Atlético Madrid et oui, l'OM a subi dans le même temps l'expérience madrilène. Dans cette finale franco-espagnole, c'est bien cette habitude du haut-niveau qui a fait pencher la balance du côté des coéquipiers d'Antoine Griezmann. L'international français est venu mettre sur les bons rails son équipe avec un doublé, chose que les cadres de l'OM n'ont pas su réussir à faire.

Des stars pas au rendez-vous


Si parler de naufrage semble excessif, cette défaite porte malgré tout le sceau d'une défaillance individuelle chez ceux qui devaient pourtant guider les minots marseillais que sont Maxime Lopez. Steve Mandanda l'avait d'ailleurs laissé entendre en conférence de presse la veille. « C'est à nous, les plus anciens de canaliser les plus jeunes. » Malheureusement, le portier international n'a pas vraiment aidé les siens. L'ancien Havrais n'a rien eu à faire pendant la rencontre mais est allé chercher par trois fois le ballon dans ses buts. Surtout, sa relance pleine axe sur Zambo Anguissa a coûté l'ouverture du score et plombé le moral de son équipe et de sa défense.

La difficile loi du haut-niveau


Repositionné en défense central, Luiz Gustavo a montré ses limites sur le poste notamment sur le deuxième but où son erreur de placement a ouvert l'espace pour Griezmann. Capitaine courage par l'état d'esprit depuis le début de la saison, le Brésilien a souffert face à la robustesse de Diego Costa et la roublardise du Français, au point d'être averti pour des fautes de sauts d'humeur. Si Luiz Gustavo a récupéré le brassard de capitaine, c'est parce que Dimitri Payet a été obligé de laisser ses coéquipiers au bout de 30 minutes. Cette défaite ne peut lui être mise sur le dos mais le risque pris par l'international français n'a pas été payant et a au contraire mis un coup derrière la tête de ses coéquipiers, abasourdis de voir leur leader rendre les armes si vite et laissé l'animation offensive sans chef de file.

La mauvaise réputation de Thauvin


Car, si Valère Germain a tué pratiquement les espoirs marseillais en loupant cette grosse occasion dès la 3eme minute, les supporters marseillais attendaient sûrement beaucoup mieux de Florian Thauvin. Meilleur buteur de l'OM en Ligue 1, celui qui est en balance pour une place pour la Coupe du monde en Russie n'a pas marqué des points mercredi soir. Comme souvent dans les grands matchs, l'ancien Bastiais a paru plus effacé qu'autre chose et n'a donc pas pesé sur le jeu offensif de son équipe, encore moins après la sortie de Payet. Avec un Thauvin à reculons, difficile d'espérer autre chose pour l'OM et c'est bien ce qui a manqué aux Marseillais au Groupama Stadium.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.