Debuchy marque, Arsenal s'éclate

Debuchy marque, Arsenal s'éclate©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 23h27

Grâce notamment à un but de Mathieu Debuchy, Arsenal a giflé le BATE Borisov (6-0). Dans le groupe des Gunners, l'Etoile Rouge de Belgrade a arraché le deuxième ticket qualificatif en disposant de Cologne (1-0).

Groupe G : Le FCSB se fait surpendre, Plzen en profite En tête au moment d'aborder cette ultime journées de la phase de groupes, le FCSB s'est fait surprendre sur son terrain par le FC Lugano (1-2), qui pouvait encore croire en une qualification pour le tour suivant. Mais les espoirs des Suisses restèrent vains, car dans le même temps le Viktoria Plzen est allé s'imposer chez l'Hapoel Beer-Sheva (0-2). les Tchèques coiffent les Roumains sur le poteau et s'emparent de la première place de la poule, ce qui leur permettra d'aborder le tirage au sort en tant que tête de série. Groupe H : Arsenal s'est baladé, L'Etoile Rouge a tenu bon Trois ans qu'il attendait cela. Une nouvelle fois titularisé en C3, Mathieu Debuchy a ouvert le score face au BATE Borisov, marquant ainsi son premier but depuis décembre 2014. Arsenal a ensuite déroulé, avec entre autres un penalty transformé par Olivier Giroud, et les Gunners ont brillamment remporté ce match pourtant sans enjeu pour eux (6-0). De l'enjeu, il y en avait au Marakana de Belgrade, où l'Etoile Rouge reçevait une équipe de Cologne avec laquelle elle était au coude à coude au classement. Mis sur de bons rails par un but de Slavoljub Srnic, les Crveno-beli ont résisté aux assauts des Boucs et ont validé leur billet pour les seizièmes de finale devant un public aux anges (1-0). Fin de l'aventure européenne pour Cologne, bon dernier de Bundesliga, qui va désormais pouvoir se consacrer à une périlleuse opération maintien. Groupe I : L'OM, la qualif' à défaut d'être brillant Peu inspiré, l'Olympique de Marseille a dû se contenter d'un match nul et vierge très poussif face à Salzbourg, le leader de la poule (0-0). Les Olympiens ont donc pris le point qu'il leur manquait pour assurer leur qualification, et ce indépendamment du résultat obtenu par Konyaspor sur le terrain du Vitoria Guimaraes. Devants au tableau d'affichage pendant plus d'une heure, les Turcs ont cédé en fin de partie sur un but contre son camp (le deuxième après celui encaissé contre l'OM) d'Ali Turan (1-1). Sans ces deux réalisations malheureuses, les Aigles d'Anatolie auraient pu espérer un meilleur sort... Groupe J : Bilbao prend les devants Dans ce groupe où les deux qualifiés étaient connus au coup d'envoi, l'intérêt était de savoir qui de l'Athletic Bilbao ou d'Östersunds allait terminer premier. Un privilège non négligeable qui revient finalement aux Basques, tombeurs du Zorya Luhansk en Ukraine (0-2). Tenus en échec par le Hertha à l'Olympiastadion de Berlin (1-1), les Suédois peuvent avoir quelques regrets puisque Brwa Nouri a manqué un penalty en toute fin de match. Mais leur fantastique campagne européenne se poursuit, et c'est sans doute là l'essentiel à leurs yeux. Groupe K : La Lazio perd son invincibilité... Déjà certains d'être au rendez-vous des seizièmes à la fin de l'hiver, l'OGC Nice et la Lazio Rome avaient largement remodelé leur onze de départ pour cette dernière journée de la phase de groupes. Et ces deux formations ont connu un sort identique. Les Aiglons se sont inclinés à Arnhem (1-0), alors que les Laziale ont été battus sur le fil par Zulte Waregem (3-2). C'est Aaron Leya Iseka qui a offert la victoire aux Belges à dix minutes de la rencontre. Invaincus jusque-là, les Romains ont connu leur premier revers sur la scène européenne cette saison. Groupe L : ... Le Zenit la conserve Ce qui n'a pas été le cas du Zenit Saint-Pétersbourg. En déplacement chez la Real Sociedad, leur dauphin, les Russes ont fini l'année sur une bonne note (1-3) et avec seize points au compteur (cinq victoires, trois nuls). Dans l'autre match, le Vardar Skopje a réussi à tenir Rosenborg en échec (1-1) et décroche par la même occasion son tout premier point en C3. Les Macédoniens ont donc eux aussi terminé de manière positive.
 
1 commentaire - Debuchy marque, Arsenal s'éclate
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]