Nice-Cologne : Six mois de prison ferme pour le supporter du PSG impliqué dans les incidents

Nice-Cologne : Six mois de prison ferme pour le supporter du PSG impliqué dans les incidents©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 25 janvier 2023 à 20h25

Impliqué dans les incidents de septembre dernier lors du match de Ligue Europa Conférence entre l'OGC Nice et Cologne (1-1), un supporter du PSG a été condamné à un an d'emprisonnement dont six mois ferme par le tribunal correctionnel de Nice.



La sanction est tombée. Ce mercredi, un supporter parisien, impliqué dans des violences avant le match de Ligue Europa Conférence entre Nice et Cologne en septembre dernier (1-1), a été condamné par le tribunal correctionnel de Nice à un an d'emprisonnement dont six mois de prison ferme, qu'il effectuera sous surveillance électronique. Auparavant membre des "Supras Auteuil", groupe supprimé durant le plan Leproux en 2010, il s'était infiltré dans les rangs des supporters de Cologne participant ensuite à de violents incidents provoqués par des fans allemands qui avaient quitté leur tribune pour aller s'en prendre à des supporters niçois. Tombé d'une hauteur de cinq mètres, il avait été hospitalisé en urgence absolue avant d'être interpellé quelques jours plus tard à l'hôpital et placé en garde à vue.

Une interdiction de stade pendant deux ans

Ce mercredi, Brice S., chauffeur de bus à la RATP et âgé de 34 ans, a été interdit de séjour dans le département durant deux ans mais aussi de stade pour la même durée comme le relate RMC. Durant les matchs du PSG, il devra se présenter au commissariat s'il est convoqué. Il a été reconnu coupable de trois infractions par le tribunal correctionnel d'après l'AFP : usage de fusée dans un stade, jet de projectile et violence en réunion. Martin Mechin, avocat de Brice S, a jugé la décision comme étant "raisonnable", indiquant également que son client ne ferait "probablement pas appel". En cas de violation de son interdiction de stade, l'homme sera de nouveau poursuivi. Il versera aussi un euro symbolique à l'OGC Nice. Lors de ces incidents en tribunes, 32 personnes avaient été blessées et quatre hospitalisées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.