Ligue Europa Conférence : Favre croit à la qualification

Ligue Europa Conférence : Favre croit à la qualification©Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le vendredi 19 août 2022 à 08h40

Ce jeudi soir, Nice ne s'est pas facilité la tâche avec une défaite enregistrée sur la pelouse du Maccabi Tel Aviv, en barrage aller de la Ligue Europa Conférence (1-0). Pas de quoi forcément inquiéter le coach des Aiglons, Lucien Favre.



Nice va devoir se retrousser les manches. Jeudi prochain à 20h00, les Aiglons accueilleront le Maccabi Tel Aviv, dans le cadre du barrage retour de la Ligue Europa Conférence. Lors du match aller de ce jeudi soir en Israël, les Aiglons ne se sont clairement pas facilité la tâche, avec une courte mais non moins inquiétante défaite, sur la plus petite des marges (1-0). Peu avant le dernier quart d'heure de jeu, et plus précisément à la 74eme minute de jeu, le milieu de terrain israélien Sheran Yeini, aujourd'hui âgé de 35 ans, avait parfaitement su trouver l'attaquant croate Stipe Perica, aujourd'hui âgé de 27 ans, pour l'unique but de cette rencontre. En face, c'est le gardien de but danois Kasper Schmeichel, aujourd'hui âgé de 35 ans, qui s'est donc incliné pour son deuxième match sous les couleurs du club azuréen. A l'issue de cette rencontre, certains Niçois ne se sont pas cachés.

"On va le faire"

A l'image de Lucien Favre, l'entraîneur de l'OGCN, qui s'est exprimé, dans des propos rapportés par l'AFP : "On n'a pas mal joué en première mi-temps. On s'est créé quatre, cinq, six occasions, avec des frappes sur les poteaux. C'est beaucoup. Il a manqué peu de chose. Mais on n'a pas marqué. En deuxième mi-temps, (...) dans la possession de balle, le démarquage, la justesse des choix, on était moins bon. Ils l'ont mieux fait que nous. Chez nous ça manquait de rythme, de mouvement et de maîtrise de la balle. (sur le but) C'est assez difficile pour lui (Schmeichel, ndlr). Mais il y a un petit problème quand même, il faut revoir l'action. On n'est pas revenu trop confiant à la mi-temps. Il y a des joueurs de qualité en face, avec une très bonne organisation. Au match retour, il ne faudra pas attaquer sans arrière-pensée. Il faudra être intelligent dans le jeu. Mais on sait qu'on doit gagner avec deux buts d'écart. On va le faire (ndlr : renverser la tendance). Ramsey ? son intelligence de jeu est là. Il a besoin de temps pour bien connaître ses coéquipier et être à 100%. Il n'a pas joué depuis longtemps mais se sentait bien physiquement. C'est pour ça qu'il a joué d'entrée."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.