Bodo/Glimt, c'est le nord !

Bodo/Glimt, c'est le nord !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 11 mars 2022 à 16h01

Le club norvégien de Bodo/Glimt écrit une histoire assez fantastique en Ligue Europa Conférence. Situés à l'extrême le plus septentrional de la planète, les joueurs de Kjetil Knutsen sont invaincus pour leur toute première participation continentale.



Le conte de fées continue pour Bodo/Glimt. La ville la plus au nord du monde est en ballottage pour se qualifier en quarts de finale de la Ligue Europa Conférence, après sa victoire 2-1 à domicile contre Alkmaar grâce à un ultime penalty dans le temps additionnel. Tout va dans le sens des Norvégiens, qui ont obtenu ce coup de pied de réparation à tort. Même le capitaine local, Ulrik Saltnes, l'a reconnu (propos relayés par Voetbal International) : "Non, il n'y avait sans doute pas penalty." Sauf qu'il n'y aura pas de VAR avant la finale dans cette nouvelle compétition européenne... "On a eu un peu de chance, avoue également le coach Kjetil Knutsen. Il faudrait qu'il y ait la VAR, mais là, c'est bien qu'il n'y en ait pas (rires)."

Solbakken : "On aurait dû en faire encore plus"

Toutefois, le buteur Ole Solbakken ne trouve pas que le résultat soit cher payé. "On aurait pu décider du sort du match longtemps auparavant, ils nous ont donné beaucoup d'espace et on aurait dû en faire encore plus", synthétise ainsi l'attaquant norvégien, qui a donc transformé ce penalty final. Toujours est-il que l'incroyable aventure en C4 se poursuit donc pour Bodo/Glimt, qui a dû passer quatre tours préliminaires à partir du 7 juillet, avant de sortir de la phase de groupes en infligeant notamment un mémorable 6-1 à la Roma de José Mourinho. Et d'éliminer le Celtic en barrages, la semaine dernière, avec un succès 3-1 en Ecosse puis une confirmation 2-0 à la maison, dans son petit chaudron jaune.


Dans le noir le plus complet, puisqu'il fait nuit quasiment toute la journée lors de l'hiver, au vu de la proximité extrême du cercle polaire (et jour tout le temps, à l'inverse, en été). Mais la ville de Bodo - et ses 50 000 habitants - est la seule du cercle arctique à disposer d'un climat à quatre véritables saisons, et non d'un climat subarctique. Les doubles champions de Norvège en titre, qui n'avaient pas joué depuis le mois de décembre avant de retrouver le Celtic, vont démarrer leur nouvelle saison nationale le mois prochain (première journée le 3 avril).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.