Ligue des Nations : La Suisse fait trembler l'Allemagne

Ligue des Nations : La Suisse fait trembler l'Allemagne©Media365

Guillaume MARION, publié le dimanche 06 septembre 2020 à 22h40

A Bâle, la Suisse et l'Allemagne ont fait match nul (1-1), lors de la 2eme journée de la Ligue des Nations. Devant grâce à Gundogan, la Mannschaft a ensuite vu la Nati se révolter et égaliser par Widmer et a derrière même eu les occasions pour l'emporter.



Début de Ligue des Nations compliqué pour l'Allemagne. Proche lors de la relégation lors de la 1ere édition, la Mannschaft a dû se satisfaire d'un nouveau match nul (1-1) en Suisse ce dimanche, après avoir déjà partagé les points contre l'Espagne il y a quelques jours. Pourtant, les joueurs de Joachim Löw ont idéalement débuté leur rencontre au St Jakob-Park de Bâle lors de cette 2eme journée du groupe 4 de la Ligue A. En effet, après une première bonne occasion de Leroy Sané repoussée par Yann Sommer (7eme), c'est Ilkay Gundogan qui a ouvert le score d'une frappe au ras du poteau de l'extérieur de la surface, après un centre en retrait de Matthias Ginter (14eme). Un but qui a eu le mérite de réveiller les Suisses, battus en Ukraine lors de la 1ere journée (2-1). Menée, la Nati a ensuite vu Renato Steffen buter sur Bernd Leno (27eme), puis Haris Seferovic a trouvé le poteau droit (42eme). De son côté, Timo Werner, l'attaquant allemand, avait lui manqué une belle occasion de faire le break (38eme). Devant au tableau d'affiche, l'Allemagne pouvait donc souffler avec un tel résultat à la pause.

La Nati peut même avoir des regrets



Au retour des vestiaires, Julian Draxler a eu une nouvelle opportunité de donner une avance plus confortable aux siens, mais s'est raté dans le dernier geste (53eme). A force rater le but du break, l'Allemagne a fini par céder peu avant l'heure de jeu. Sur un centre de Breel Embolo, Silvan Widmer a devancé Robin Gosens pour remettre les deux équipes à égalité d'une reprise qui a laissé Leno impuissant (1-1, 57eme). Dans les dernières minutes, Granit Xhaka aurait même pu donner la victoire à la Suisse (85eme et 91eme), mais a notamment vu son coéquipier à Arsenal sortir le grand jeu sur sa ligne. Au final, les deux équipes se neutralisent presque logiquement au terme d'une belle rencontre. Au classement, la Mannschaft fait la mauvaise opération du soir dans son duel à distance avec l'Espagne, qui a écrasé l'Ukraine (4-0). Réaction attendue en Ukraine en octobre pour les Allemands. Pour la Nati, c'est un bon point de pris à domicile contre un des cadors du groupe. Les joueurs de Vladimir Petkovic tenteront de confirmer leur statut d'équipe « poil à gratter » en Espagne, lors de la 3eme journée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.