Ligue des Nations : L'Italie freinée, les Pays-Bas au rendez-vous

Ligue des Nations : L'Italie freinée, les Pays-Bas au rendez-vous©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le vendredi 04 septembre 2020 à 22h55

Lors de la suite de la première journée de la Ligue des Nations, l'Italie n'a pu faire mieux que match nul contre la Bosnie (1-1). Les Pays-Bas, désormais sans Ronald Koeman, ont eux dominé la Pologne (1-0).

 

Deux affiches alléchantes attiraient les regards, ce vendredi soir, dans le cadre de la Ligue des Nations. Elles concernaient le groupe 1 dans la Ligue A, où l'Italie défiait la Bosnie-Herzégovine tandis que les Pays-Bas accueillaient la Pologne.

L'Italie a manqué de réalisme

Après avoir composté son ticket pour l'Euro au terme d'un parcours brillant, la Nazionale espérait retrouver ses sensations et ses circuits contre une nation toujours coriace. Ce rapport de force a été âpre, disputé, indécis jusqu'au bout. Les hommes de Roberto Mancini n'ont pas dérogé à leur projet de jeu en tenant le ballon dans des proportions importantes, mais ils ont longtemps manqué de créativité dans son utilisation.

Le premier acte s'est ainsi résumé à une attaque-défense assez stérile où seul Chiesa s'est procuré une opportunité franche - sans réussite (12e). Tout s'est emballé au retour des vestiaires. Dans une minute folle, Insigne côté italien, puis Hodzic dans le camp d'en face, ont trouvé le poteau (55e). Ce dernier s'est néanmoins mué en passeur pour l'inévitable Edin Dzeko, buteur opportuniste (0-1, 57e). La réaction italienne ne s'est pas faite attendre. Dix minutes plus tard, Sensi, à la réception d'un centre tendu d'Insigne, a remis les deux équipes à égalité (1-1, 67e). Le score n'a plus évolué, malgré la pression de la bande à Mancini.

Première réussie pour le successeur de Koeman

L'autre duel du soir avait lieu à Amsterdam. Et ce n'est pas tant l'enjeu, mais plutôt le contexte qui attisait la curiosité puisque les Pays-Bas disputaient leur premier match depuis le départ à Barcelone de Ronald Koeman. Dwight Lodeweges , son successeur, a réussi son baptême en récoltant un court succès. Il a fallu attendre la seconde période et un but de l'ailier Steven Bergwijn pour voir les Oranje débloquer la situation (1-0, 61e). Suffisant pour remplir leur contrat.

Dans les autres matchs, il convient de noter les victoires probantes à l'extérieur de l'Autriche en Norvège (2-1) et de la République Tchèque en Slovaquie dans un derby chargé d'histoire (3-1). La Roumanie et l'Irlande du Nord se sont quittées sur un score de parité (1-1), au même titre que l'Écosse et Israël (1-1).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.