Ligue des Nations : L'Islande reléguée, la Suisse et la Suède mal-en-point

Ligue des Nations : L'Islande reléguée, la Suisse et la Suède mal-en-point©Media365

Guillaume MARION : publié le jeudi 15 octobre 2020 à 12h30

Alors que les équipes de Ligue A ont toutes joué quatre matchs sur six lors de cette seconde édition de la Ligue des Nations, le point sur les sélections bien parties pour être reléguées à l'étage inférieur.



Pour  ce petit tour d'horizon, on débute logiquement par le groupe 1 et la situation de la Bosnie-Herzégovine. Actuellement derniers avec deux points après quatre matchs, les coéquipiers de Miralem Pjanic semblent promis à la descente, alors que la Pologne, l'Italie et les Pays-Bas se disputent la première place. Pourtant, les joueurs de Dusan Bajevic avaient bien commencé avec un nul acquis à Florence (1-1). Mais, derrière, la double confrontation perdue contre la Pologne (1-2 et 3-0) a fait mal face à l'adversaire « le moins fort » sur le papier du groupe. Avec un déplacement aux Pays-Bas et la réception de l'Italie, il faudra un miracle pour voir la Bosnie-Herzégovine se maintenir. En revanche, dans le groupe 2, c'est déjà terminé pour l'Islande. Avec quatre défaites en autant de rencontres, les coéquipier de Gylfi Sigurdsson comptent sept longueurs de retard sur le Danemark et l'Angleterre à deux matchs de la fin. La petite nation qui montait ces dernières années devra passer par la case Ligue B.

La Suède et la Suisse dos au mur

Dans le groupe 3, celui de la France et du Portugal, un duel entre la Croatie (3 points) et la Suède (0 point) s'annonce dans un mois. Si les regards seront forcément tournés vers Lisbonne et le choc du groupe, les joueurs de Janne Andersson joueront leur survie dans le même temps à domicile. Battue il y a quelques jours en Croatie (2-1), la Suède devra impérativement l'emporter pour espérer encore rester dans l'élite du football européen lors de la prochaine édition de la Ligue des Nations. Enfin, dans le groupe 4, c'est pour le moment la Suisse qui doit s'inquiéter de son avenir. Dernière, la Nati semble larguée avec quatre points de moins que l'Allemagne et l'Ukraine. Pour se maintenir, les joueurs de Vladimir Petkovic devront impérativement briller sur leurs terres et faire un résultat contre l'Espagne, puis battre la sélection de Shevchenko, tout en espérant une victoire allemande contre ces derniers. Le cruel match nul (3-3) contre la Mannschaft pourrait finalement peser lourd pour eux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.