Ligue des Nations : L'Allemagne reprend l'avantage sur l'Espagne

Ligue des Nations : L'Allemagne reprend l'avantage sur l'Espagne©Media365

Rédaction , publié le samedi 14 novembre 2020 à 22h50

L'Allemagne a dominé l'Ukraine (3-1) samedi, tandis que l'Espagne a été accrochée en Suisse (1-1).

Présents dans le groupe 3 de la Ligue A, celui de la France et du Portugal, la Suède et la Croatie ne pouvaient plus se qualifier pour le tournoi final. Dernier avec 0 point, la Suède voulait néanmoins s'imposer pour éviter la rétrogradation en Ligue B. Et les Suédois étaient motivés, à l'image de Kulusevski, qui d'une frappe rasante du gauche trompait Livakovic à la demi-heure de jeu. La Suède augmentait son avantage suite à un corner de Larsson sur lequel Danielson portait le score à 2-0 du crâne. Mais Danielson allait aussi se rendre coupable d'un CSC en fin de match... 2-1, ce sera d'ailleurs le score final. La troisième place de ce groupe se jouera ce mardi en fonction de la différence de but, car la Croatie s'est imposée sur ce score à l'aller.


Werner voit double

Une frappe sans contrôle du droit de Yaremchuk permettait à l'Ukraine d'ouvrir la marque dès la dixième minute. Mais l'Allemagne allait renverser son adversaire avant le repos grâce à des buts de Sané sur un service de Goretzka suite à un contre (23e) puis de Timo Werner. le buteur de Chelsea profitait d'un centre en retrait de Goretzka, lancé par Koch, pour donner l'avantage aux visiteurs à la demi-heure de jeu. En seconde période, une frappe de Zinchenko (52e) échouait sur la base du montant de Neuer après avoir été détournée. Neuer sera de nouveau sauvé par son poteau sur une frappe de Marlos à un quart d'heure de la fin. Entretemps, Werner s'était offert un doublé suite à un service en retrait de Ginter (64e) pour le 3-1. Rien de plus n'allait être marqué dans ce match et l'Allemagne se rassure avant un déplacement compliqué à Séville contre l'Espagne, le 17 novembre prochain.

Sale soirée pour Ramos

En jouant lors de la rencontre entre sa sélection et la Suisse, ce samedi dans le cadre de la 5e journée de la Ligue des nations, Sergio Ramos a honoré sa 177e sélection, ce qui fait de lui le joueur européen le plus capé de l'histoire. La Roja a encaissé le premier but de la rencontre sur une frappe de Feuler de l'intérieur du gauche dès la 26e minute. Ramos aurait pu devenir le héros du jour sur penalty, mais ratait sa tentative face à un très bon Sommer. Une première tentative ratée sur penalty de l'Espagnol sur 26 tirés (club et sélection). Le capitaine du Real allait de nouveau buter sur Sommer, de nouveau sur penalty, à dix minutes de la fin. Soirée très étrange pour le défenseur espagnol, même si Moreno allait égaliser pour l'Espagne en fin de match (1-1).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.